BFMTV

Tempête Gabriel: 5.000 foyers privés d'électricité en Charente-Maritime

Un panneau d'information à Arcachon prévenant que des vents violents allaient s'abattre sur le Sud-Ouest de la France.

Un panneau d'information à Arcachon prévenant que des vents violents allaient s'abattre sur le Sud-Ouest de la France. - GEORGES GOBET / AFP

Météo France avait prévenu que des vents tempétueux risquaient de s'abattre sur le littoral Atlantique dans la soirée de mardi soir.

Dans le Sud-Ouest, 20.000 clients sont privées d'électricité, dont 5.000 en Charente-Maritime et 3.000 en Gironde, selon Enedis. Dans les Landes, où les rafales de vent ont atteint jusqu'à 110 km/h, 500 foyers étaient privés d'électricité

Environ 5.000 foyers sont privés d'électricité ce mardi soir en Charente-Maritime, avait indiqué Hervé Huot, directeur territorial Enedis de ce département du Sud-Ouest de la France sur notre antenne. Des dommages liés aux vents violents causés par la tempête Gabriel, qui s'abattent sur la côte Atlantique depuis mardi après-midi.

Des rafales à plus de 130 km/h sur le littoral

"Environ 40 agents sont en train de travailler sur le terrain et nous pensons que la totalité des clients retrouvera une alimentation normale dans le courant de la journée prochaine" a précisé Hervé Huot sur notre antenne. 

Plusieurs liaisons de bacs sur l'estuaire de la Gironde ont été interrompues, des vols ont été annulés à l'aéroport de Biarritz, le pont de Noirmoutier est interdit à la circulation et Nantes a fermé tous ses parcs et jardins publics.

Météo France avait prévenu que les vents risquaient de s'intensifier sur le littoral Atlantique dans la soirée de mardi soir. Des rafales de vent de l'ordre de 120 à 134 km/h ont été enregistrés sur le littoral atlantique: 132km/h à la Pointe du Raz dans le Finistère, au Cap-Ferret en Gironde et à Saint-Clémént des Baleines sur l'Ile de Ré, et même 134 km/h à Messanges dans les Landes.
Jeanne Bulant