BFMTV

Nucléaire: 53% des Français "favorables à une sortie progressive"

La centrale de Civaux dans le centre de la France, en mars 2011.

La centrale de Civaux dans le centre de la France, en mars 2011. - -

Un sondage BVA pour "Le Parisien Magazine" révèle jeudi qu'une courte majorité de Français est favorable à une "sortie progressive" du nucléaire qui produit encore 75% de notre électricité.

Amorcer la transition énergétique, quitter le tout (ou presque) nucléaire pour se tourner vers d'autres énergies? Les Français semblent y être prêts, à condition que cette sortie soit progressive. Ainsi, un sondage BVA pour Le Parisien Magazine note que 53% sont "favorables à une sortie progressive du nucléaire".

Lors d'un sondage similaire réalisé en juin 2011, soit moins de trois mois après la catastrophe de Fukushima, 60% des sondés étaient favorables à cette sortie du nucléaire.

La proposition de Hollande approuvée par 43%

Lors de sa campagne à la présidentielle, le candidat François Hollande avait exposé sa proposition de réduire de 75 à 50% la part du nucléaire dans la production française d'électricité en 2025. Pour 43% des sondés, cet objectif ne paraît "ni trop, ni pas assez rapide, juste comme il faut". A l'inverse, 38% trouvent cette transition "trop rapide" et 16% "pas assez rapide".

Quelles priorités pour la politique énergétique?

Les sondeurs ont aussi donné à choisir entre trois priorités pour la politique énergétique de la France. A 39%, les Français désirent "diminuer le coût de l'énergie". Ils souhaitent ensuite à 32% "renforcer la sécurité des installations" et à 28% "lutter contre le réchauffement climatique".

|||Sondage BVA réalisé auprès d’un échantillon de 1054 Français de 18 ans et plus interrogés sur internet les 19 et 20 septembre 2013.

David Namias