BFMTV

Le pamplemousse, dangereux pour votre santé ?

-

- - -

Une étude parue dans la revue médicale Prescrire recommande de ne pas consommer de pamplemousse si l'on prend certains médicaments, notamment contre le cholestérol. Le pamplemousse empêche en effet la bonne dissolution des médicaments, et peut provoquer des surdoses parfois mortelles.

C’est l’un des fruits dont les qualités nutritionnelles sont les plus importantes. Le pamplemousse regorge de vitamines C et A, est très peu sucré et facilite la digestion. Et pourtant, d'après la revue médicale Prescrire, ce fruit est à bannir si l'on suit certains traitements médicaux. Des dizaines de médicaments sont concernés par ces possibles interactions avec l'agrume. Parmi ceux-ci: les statines contre le cholestérol, les benzodiazépines (tranquillisants), les immunodépresseurs (inhibiteurs du système immunitaire) ou encore les inhibiteurs calciques, substances utilisées pour traiter des troubles cardiaques.

« C’est comme si on prenait 4, 5 ou 6 comprimés »

Pour Jean-Marie Kutner, pharmacien à Schiltigheim, en Alsace, c’est justement l’une des qualités naturelles du pamplemousse qui peut présenter un danger : « Les médicaments sont dosés de façon à ce qu'il y ait une certaine quantité bien précise dans le sang. Et dans ce dosage, on tient compte de tout ce qui va être détruit pendant le phénomène de digestion. En l'occurrence, le jus de pamplemousse empêche la destruction d'une partie du médicament. Cet excédent de médicament qui n'est pas détruit va passer dans le sang. Et tout va se passer en fait comme si on prenait 4, 5 ou 6 comprimés. Et dans ce cas-là, on peut effectivement dépasser la dose toxique ».

« Pas plus d’un verre de pamplemousse par jour »

Le pamplemousse provoque une augmentation de la dose du médicament dans l'organisme et peut s'avérer nocif voire mortel dans certains cas. Il faut donc faire preuve de prudence si l’on est sous traitement. « Ce qu'on préconise, c'est de ne jamais prendre de jus de pamplemousse dans les 2 heures qui précèdent la prise du médicament, recommande Jean-Marie Kutner. Et surtout de ne jamais prendre plus d'un grand verre de jus de pamplemousse par jour ».

La Rédaction avec Benjamin Edgard