BFMTV

Curiosity : d'étranges objets trouvés sur Mars

Un objet a été découvert par Curiosity sur Mars. Est-il d'origine terrestre ?

Un objet a été découvert par Curiosity sur Mars. Est-il d'origine terrestre ? - -

Nouvelle découverte pour Curiosity, le robot qui explore la planète rouge, ce jeudi. Il a trouvé de curieux objets. Un temps, il a été envisagé qu'ils soient d'origine humaine...

Planète Mars, près du cratère Gale, Curiosity explore. Alors qu'il aspire ses premiers échantillons de poussière, le robot rencontre des objets de couleurs vives. Les experts pensent alors qu'ils peuvent être façonnés par l'homme... Une annonce finalement démentie par la Nasa jeudi.

"Nous avons commencé à voir des taches brillantes à l'endroit où le robot avait aspiré", a expliqué d'abord un scientifique de la Nasa. A la vue des photos prises par le robot, certains membres de l'équipe de Pasadena, en Californie, ont suggéré une origine humaine. Mais, finalement trop d'indices laissent penser le contraire.

"Un fort consensus" chez les experts

"On ne peut pas complètement exclure que ces objets ont été façonnés par l'homme mais nous pensons que ce n'est pas le cas", a ensuite ajouté le scientifique de la Nasa. Aujourd'hui, un "fort consensus" est apparu pour conclure que ces objets provenaient bien de la planète rouge.

Une origine non-terrestre qui s'explique : les objets en question ont été vus au fond des trous creusés par Curiosity, ils sont donc placés sous la surface de Mars et ne peuvent résulter d'une activité terrestre passée.

Des analyses en cours

Pour tirer au clair cette affaire, Curiosity est en train d'analyser les objets trouvés. Grâce aux outils placés à l'intérieur du robot.

Ce n'est pas la première découverte de Curiosity depuis sont arrivée sur Mars, le 6 août dernier. Après un ancien courant d'eau, des cailloux dont la composition s'apparente à celle des roches volcaniques terrestres ont été trouvés.

La semaine passée, un objet brillant avait été découvert sur le sol près de Curiosity. La Nasa avait conclu que c'était "un bout de plastique", tombé du robot lui-même. Une pièce qui ne compromettait pas son fonctionnement. Une autre matière à étudier.