BFMTV

Zéro cas de coronavirus: le pari gagnant des soignants d'un Ehpad, confinés avec les résidents

Photo d'illustration - une infirmière portant un masque de protection dans un Ehpad de Brest, le 4 mars 2020

Photo d'illustration - une infirmière portant un masque de protection dans un Ehpad de Brest, le 4 mars 2020 - LOIC VENANCE / AFP

Depuis un mois, les soignantes de la maison de retraite se sont confinés avec les résidents pour limiter les risques de contamination au covid-19.

Depuis le 18 mars, elles sont toujours là. Pour protéger les résidents âgés dont elles s'occupent, les infirmières, aides-soignantes ainsi que la directrice de l'Ehpad Vilanova de Corbas, près de Lyon, sont confinées 24 heures sur 24 dans l'enceinte de la maison de retraite.

En pleine épidémie de coronavirus, cet isolement porte ses fruits. Dans cet établissement, aucun cas de covid-19 n'a été enregistré parmi les pensionnaires et le personnel.

"Notre mission est en cours de réussite, assure Valérie Martin, directrice de l'Ehpad, au micro de BFM Lyon. Il faut rester humble, parce qu'en une seconde, tout peut basculer, tempère-t-elle. On sait que le virus est très rapide, donc on essaye d'être un peu plus intelligent que lui en coupant tous les circuits.

"On remplace un peu la famille"

En tout, ce sont 22 salariés et 108 résidents qui vivent ensemble depuis le 18 mars. Une manière de protéger les pensionnaires, mais aussi de combler le vide laissé par l'absence de visite de leurs proches en cette période de confinement.

"Le fait qu'on les voit tous les jours et qu'on rentre dans leur quotidien, on remplace un peu la famille qu'ils n'ont pas pour l'instant", explique Sophie Brunet, attachée administrative de la résidence. "Si c'était mes propres parents, j'aurais aimé que quelqu'un s'occupe d'eux aussi", ajoute-t-elle.

Grâce au personnel, l'isolement en chambre individuel - qui peut s'avérer particulièrement dur à supporter pour certains seniors - est aussi évité.

"Ce sont des personnes qui ont la liberté d'aller et venir, donc ils ne sont pas dans leurs chambres. Ils prennent leurs petits déjeuners ensemble, leurs repas, ils assistent aux animations", énumère la directrice Valérie Martin. Une manière de maintenir "le lien relationnel".

Le personnel restera confiné avec les résidents jusqu'au 3 mai prochain.

Juliette Mitoyen