BFMTV

Votre brosse à dents est sans doute pleine de matières fécales

Il y a 60% de chances que votre brosse à dents contienne des matières fécales, selon une étude scientifique américaine.

Il y a 60% de chances que votre brosse à dents contienne des matières fécales, selon une étude scientifique américaine. - Saul Loeb - AFP

Il y a six chances sur dix pour que votre brosse à dents contienne des matières fécales, selon une étude scientifique américaine, et la présence de bactéries est porteuse de risques pour la santé. Il est donc recommandé de changer régulièrement de brosse à dents.

Voilà qui devrait vous dégoûter de vous laver les dents. Quelle que soit la façon dont vous l’entretenez, il y a 60% de chances que votre brosse à dents contienne des matières fécales, selon une étude scientifique américaine. Mais ce n’est pas tout, si vous partagez votre salle de bain avec d’autres personnes, il y a près de 80% de chances pour que ces matières fécales ne vous appartiennent pas.

L’étude, publiée le 2 juin par la société américaine de microbiologie (ASM), a été menée auprès d’étudiants de l’Université de Quinnipac, dans le Connecticut, aux Etats-Unis. Les participants utilisaient des salles de bain communes, et étaient en moyenne 9,4 personnes à les partager. Les chercheurs se sont penchés sur la présence sur les brosses à dents de coliformes fécaux, des bactéries en forme de tiges pouvant se propager dans l’air, lorsque vous tirez la chasse d’eau des toilettes par exemple.

Des matières fécales retrouvées sur 6 brosse à dents sur 10

Résultat, des coliformes fécaux ont été retrouvés sur 54,85% des brosses à dents, quelle que soit la méthode d’entretien (rincée à l’eau froide, à l’eau chaude ou avec du bain de bouche). Dans 80% des cas, ceux-ci n'étaient pas ceux du propriétaire de la brosse à dents.

Au-delà de son aspect peu ragoûtant, la présence de ces bactéries est porteuse de risques pour la santé, préviennent les auteurs de l'étude. Elles peuvent provoquer des diarrhées, des éruptions cutanées et des infections de l'oreille. "La principale inquiétude n'est pas la présence de sa propre matière fécale sur sa brosse à dents, mais plutôt le fait que cette matière fécale provienne d'un autre individu, qui contient des bactéries, des virus ou des parasites qui ne font pas partie de votre flore personnelle", explique Lauren Aber, une étudiante ayant puçà l’étude.

Prolifération plus importante si la brosse est dans un étui

En conclusion, les scientifiques invitent les "étudiants qui partagent leur salle de bain" à "de meilleures pratiques d’hygiène". Ils sont notamment invités à ne pas utiliser d'étui ou de capuchon pour ranger leur brosse à dents, et de préférer le séchage à l'air libre. "L'utilisation d’un étui à brosse à dents n'empêche pas la prolifération des bactéries, au contraire elle crée un un environnement propice à leur développement dans les poils de la brosse et ne permet pas à celle-ci de sécher entre plusieurs utilisations", souligne ainsi Lauren Aber.

Surtout, il est fortement conseillé de changer régulièrement de brosse à dents. L’Association dentaire française, qui regroupe 25 organismes professionnels, recommande de changer sa brosse à dents "au minimum tous les 3 mois (poils ébouriffés = brosse à changer !), tout en sachant qu’elle ne se prête pas car elle est porteuse des microbes de son utilisateur". Concrètement, baisser le couvercle des toilettes lorsque vous tirez la chasse d’eau peut aussi aider à limiter la propagation des bactéries dans l’air.

V.R.