BFMTV
Santé

Variant sud-africain: Dominique Voynet constate une "explosion" des cas de Covid-19 à Mayotte

La directrice de l'agence régionale de santé à Mayotte rapporte que les quatre porteurs du variant sud-africain sur l'île ont voyagé auparavant dans la région de l'océan Indien.

La directrice de l'agence régionale de santé (ARS) l'île de Mayotte, Dominique Voynet, tire la sonnette d'alarme. Invitée de BFMTV ce mardi, elle a évoqué les quatre cas de variant sud-africain du Covid-19 détectés sur l'île.

"Toutes avaient voyagé dans l'océan Indien et notamment aux Comores, où sévit une épidémie de grande ampleur, notamment sur l'île de Mohéli. Ces patients vont bien, mais on voit depuis une bonne quinzaine de jours (...) une explosion du nombre de cas de coronavirus", prévient l'ex-candidate écologiste à l'élection présidentielle.

Suppression des trajets

"Plus contagieux", ce variant inquiète Dominique Voynet qui, même si le variant ne génère pas nécessairement une forme plus grave de la maladie, entraîne "plus de risque de contaminer les personnes âgées et fragiles".

"Depuis quelques jours, on a même une arrivée assez brutale de plusieurs patients jeunes en réanimation, qui présentent des formes sévère de la maladie", déclare-t-elle.

Pour "protéger" la population de Mayotte, la directrice de l'ARS veille à ce que soient supprimées les "arrivées internationales par air et par mer". Elle s'assure également que soit protégée l'île de la Réunion "en mettant en place des restrictions très importantes au départ des passagers de Mayotte".

"Il faut désormais un motif impérieux pour voyager. On veille au respect strict de ces dispositions", assure Dominique Voynet.
Jules Pecnard Journaliste BFMTV