BFMTV

Une vente des médicaments sur Internet: une fausse bonne idée?

Acheter des médicaments sur Internet auprès des pharmacies sera bientôt possible. Mais la livraison à domicile n'est pas à l'ordre du jour.

Acheter des médicaments sur Internet auprès des pharmacies sera bientôt possible. Mais la livraison à domicile n'est pas à l'ordre du jour. - -

La ministre de la Santé Marisol Touraine s'apprête à autoriser la vente sur Internet de médicaments vendus sans ordonnance. Mais l'encadrement très restrictif de cette mesure ne va pas sans poser certains problèmes.

Marisol Touraine a assuré mardi sur BFMTV-RMC qu'elle prendrait prochainement un arrêté autorisant la vente sur Internet de 4.000 médicaments délivrés sans ordonnance par les pharmacies.

Si le but principal est de lutter contre la contrefaçon, cette mesure ne va pas sans poser quelques problèmes. Le nouveau circuit commercial ainsi ouvert pourrait, selon certains professionnels, pêcher du fait d'un encadrement trop strict.

Un cadre trop restrictif?

Le problème? Les internautes, une fois leur commande passée, seront dans l'impossibilité de se faire livrer ses médicaments à domicile. Les patients seront donc toujours contraints de se rendre chez leur pharmacien pour venir chercher leur commande. En conséquent, plus qu'une vente, le procédé s'apparentera davantage à une réservation qu'à une commande classique.

La ministre estime que cette restriction est dictée par la nécessité de lutter contre la fraude et les trafics.


A LIRE AUSSI:

>> Les dépenses de médicaments à la baisse

>> Faux médicaments : coup de filet sur le web

A VOIR AUSSI:

>> Touraine: "Seuls les médicaments vendus sans ordonnance seront disponibles en ligne"

David Namias avec Kelly Laffin