BFMTV

Une pharmacie illégale chinoise fermée par la justice

BFMTV

Le tribunal correctionnel de Paris a prononcé vendredi la fermeture, pour exercice illégal de la pharmacie, d'une herboristerie chinoise du Xe arrondissement. Elle vendait des produits médicaux interdits en France.

Cette décision est intervenue à la suite d'une enquête préliminaire ouverte en 2010 et menée par le Service national de douane judiciaire (SNDJ). Plus de 270 boîtes de médicaments et produits médicaux avaient été saisis lors d'une perquisition dans cette boutique située sur le boulevard de La Villette. Parmi ces médicaments figuraient des traitements à base d'ephedra, dont l'administration chez l'homme est interdite en France.

La boutique était gérée par une SARL créée en 2003 qui n'avait pas l'agrément de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), récemment rebaptisée Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM)Elle avait déjà été condamnée en 2010.

Cette fois, la 31e chambre du tribunal correctionnel a condamné le gérant de la SARL, un Chinois né en 1942, à 6 mois de prison avec sursis et la SARL à 20.000 euros d'amende. Elle a surtout prononcé la fermeture définitive de l'établissement.

Le gérant, auquel il était notamment reproché d'avoir importé des marchandises prohibées en France, devra en outre s'acquitter de 4.000 euros de dommages et intérêts au Conseil de l'ordre des pharmaciens.