BFMTV

Sport: comment votre équipe préférée peut vous faire grossir

Les supporters seraient plus enclins à se jeter sur de la junk food en cas de défaite de leur équipe.

Les supporters seraient plus enclins à se jeter sur de la junk food en cas de défaite de leur équipe. - -

Une étude américaine tend à montrer un lien entre résultats sportifs et troubles alimentaires. Explications.

Une étude publiée le 26 août dans la revue Psychological Science aux Etats-Unis ne devrait pas passer inaperçue dans un pays où un adulte sur quatre est en sur-poids, selon les informations de CBS Minnesota.

Elle tendrait à montrer une corrélation entre les résultats sportifs d'une équipe et le poids de ses supporters. Ceux-ci seraient davantage enclins à se jeter sur la junk food après une défaite de leur équipe.

Les chercheurs font le constat suivant: après une défaite, les supporters ingurgitent 16% de graisses saturées en plus qu’en temps normal. Après une victoire, ils consomment 9% de graisses saturées en moins.

Lien d'identification

Les psychologues expliquent ce phénomène par le lien d’identification très fort entre les supporters et leur équipe. Les victoires et les défaites peuvent les toucher personnellement, avec des conséquences directes sur ceux qui sont sujets aux troubles alimentaires.

Ce n’est pas la première étude sur les corrélations entre résultats sportifs et trouble du comportement: les violences domestiques seraient en hausse en cas de défaite sportive. Une étude publiée par le National Institute of Health a montré qu’en cas de défaite d’une équipe, partie favorite, les appels d’urgence à la police (911) augmentaient de 10%.

C.Pi.