BFMTV

"Nous ne sommes pas dans une dictature": Eric Dupond-Moretti défend la décision du Conseil constitutionnel

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, le 19 juillet 2021.

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, le 19 juillet 2021. - DENIS CHARLET © 2019 AFP

Alors que certains critiquent vivement la décision rendue par les Sages, le garde des Sceaux a défendu le droit qui, "lui, ne peut être manipulé".

Face aux vives réactions suscitées par la décision du Conseil constitutionnel sur la loi généralisant le pass sanitaire, Eric Dupond-Moretti a réagi et défendu "l'Etat de droit".

"Non, nous ne sommes pas dans une dictature mais dans un Etat de droit !" a tenu à rappeler le garde des Sceaux sur Twitter.

Les Sages ont validé l'extension du pass sanitaire pour accéder à certains lieux publics, comme les cafés et les restaurants, ainsi que la vaccination obligatoire des soignants. A l'inverse, ils ont censuré l'isolement obligatoire des personnes testées positives au Covid-19.

"Le droit, lui, ne peut être manipulé"

Eric Dupond-Moretti a alors fustigé "ceux qui hurlent après le Conseil constitutionnel" et assuré qu'ils "l’auraient encensé s’il les avait confortés." Le garde des Sceaux a par ailleurs souligné que, contrairement aux convictions de ceux qui s'opposent au pass sanitaire, "le droit, lui, ne peut être manipulé".

Emilie Roussey