BFMTV

Les règles pour bien conserver et trier ses médicaments

-

- - -

Les Entreprises du médicament lancent une opération de sensibilisation dans les pharmacies pour préciser les règles de conservation et d’utilisation des médicaments.

Les pharmaciens affichent à partir de ce lundi dans leurs officines les « 7 règles d'or de la gestion des médicaments ». Un million d'exemplaires de ce document ont été distribués dans toutes les pharmacies de France. Une opération lancée dans le cadre de la 3ème Semaine de dialogue sur le médicament » (organisée par LEEM, les Entreprises du médicament), qui débute lundi et durera jusqu'à samedi. Des débats auront lieu partout en France.

Ces « 7 règles d'or » concernent la prise de médicaments, leur conservation et leur tri après usage. Des règles souvent oubliées ou peu respectées :

1. Conservez tous vos médicaments dans un seul endroit de la maison, hors de portée des enfants.
2. Conservez-les dans leur boîte d'origine avec leur notice. 3. Ne gardez pas tous les médicaments, à la maison. Les antibiotiques ne peuvent être repris sans avis médical, rapportez les à votre pharmacien à la fin du traitement. 4. Vérifiez la durée de conservation. 5. Ne reprenez pas automatiquement un médicament, même si vous avez l'habitude de l'utiliser. 6. Ne donnez pas vos médicaments à d'autres personnes. 7. Ne jetez pas les médicaments à la poubelle ou dans les toilettes. Rapportez à votre pharmacien les médicaments non utilisés.

Les objectifs de cette opération : - indiquer les règles simples de rangement et de gestion du médicament à la maison - faire en sorte que le médicament soit mieux compris, mieux utilisé et mieux géré par le patient - aider le patient à être un véritable acteur de son traitement.

Jean Perrot, Président du Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens, revient sur l'erreur la plus souvent commise par les Français, à savoir installer leur armoire à pharmacie dans la salle de bain : « Un médicament n'est pas un produit comme un autre, il nécessite un traitement particulier. C'est pour ça que chez les patients il doit être dans un lieu isolé, si possible parfaitement identifié, non à portée des enfants, et non humide. Ce sont les conditions strictes de conservation. Vous pouvez avoir, du fait de l'humidité, une altération de la qualité du produit médicamenteux et ensuite ne plus avoir de dissolution aussi bonne, voire une molécule elle-même qui peut être dégradée et ne plus correspondre au niveau de l'effet thérapeutique recherché ».

La rédaction et Kelly Laffin