BFMTV

Le nouveau calendrier vaccinal: les plus de 65 ans en avril, les plus de 50 ans d'ici mi-mai

Lors d'une conférence de presse sur la crise sanitaire, Olivier Véran a annoncé que la vaccination allait s'ouvrir au plus de 65 ans à partir du mois d'avril et aux personnes de 50 ans en mai.

"A la mi-mai, la totalité des personnes de plus de 50 ans se seront vu proposer une première injection" contre le Covid-19, a assuré ce jeudi le Premier ministre Jean Castex lors d'une nouvelle conférence de presse sur la crise sanitaire. Ila également souligné que 80% des résidents d'Ehpad "étaient désormais vaccinés".

· Début avril: ouverture aux plus de 65 ans

Deux mois après le début de la campagne de vaccination, "plus du quart des personnes de plus de 75 ans a été vacciné", a rapporté le chef du gouvernement, pour qui les chiffres démontrent que "les effets de la campagne de vaccination commencent à se faire sentir sur nos concitoyens les plus âgés".

"D'ici fin mars, les deux tiers des personnes de plus de 75 ans seront vaccinées", a fixé le Premier ministre. L'étape suivante sera l'ouverture, début avril, de la vaccination aux plus de 65 ans.

· Mi-mai: ouverture aux 50-64 ans

Pour la catégorie d'âge située en dessous, la campagne vaccinale a entamé jeudi une nouvelle étape avec la possibilité pour les médecins de ville d'injecter l'un des trois antidotes autorisés en France, celui d'AstraZeneca, pour les 50-64 ans atteints de comorbidités, soit "un objectif de 2,4 millions de personnes" pour le Premier ministre.

"Aujourd'hui, 35.000 Français ont été vaccinés par du vaccin AstraZeneca", s'est félicité pour sa part le ministre de la Santé Olivier Véran. "C'est entre 3 et 4 fois plus que le rythme habituel de vaccination du fait de l'ouverture pour ce public."

Au total, 2,6 millions de personnes ont reçu au moins une dose, dont 1,3 million de personnes ont été vaccinées avec les deux doses. Depuis le début de l'épidémie, 85.347 personnes atteintes du Covid-19 sont mortes, à l'hôpital ou en Ehpad, en très grande majorité des personnes âgées.

Par E.P avec AFP