BFMTV

Le Lot en rouge: pour Aurélien Pradié, député LR du département, c'est "totalement incompréhensible"

Le député Aurélien Pradié sur notre antenne ce jeudi soir.

Le député Aurélien Pradié sur notre antenne ce jeudi soir. - BFMTV

Un député LR du Lot a fait part de son incompréhension, ce jeudi soir, devant la toute première carte nationale de circulation du virus présentée par le ministère de la Santé. Aurélien Pradié dit ne pas comprendre pour quelle raison le département du Lot est placé en "zone rouge", alors que celui-ci a, jusqu'alors, été relativement épargné par le virus.

Le député Les Républicains du Lot Aurélien Pradié juge "totalement incompréhensible" que son département soit placé en "zone rouge" ce jeudi, à la présentation des cartes de déconfinement par le ministère de la Santé. 

"Depuis des semaines, jamais les autorités sanitaires et donc politiques, n'ont tiré la sonnette d'alarme sur une propagation forte de l'épidémie" dans le Lot, assure l'élu LR sur notre antenne.

Une "erreur de codage" s'est déjà glissée dans la première carte de circulation du virus sur le territoire national, comme l'a fait savoir l'Agence régionale de santé corse ce jeudi soir. La Haute-Corse a été placée en "zone rouge" par erreur, en raison d'un manquement dans la transmission des données par l'hôpital de Bastia. 

Carte
Carte © -

"Une seule personne placée en réanimation"

"C'est clairement incompréhensible, y compris à la vue des chiffres du point de situation que j'ai eu à 19h07: une seule personne dans le service de réanimation de l'hôpital de Cahors dans le département du Lot. Ca veut dire 0.001% de la population en réanimation aujourd'hui", s'est indigné Aurélien Pradié, jugeant cette estimation "assez difficile à comprendre". "Et sur la population, je peux vous dire que ça a un impact très fort", poursuit le député du Lot. "Au fond, ce département a été préservé, le confinement y a été très fortement respecté, et jamais il n'y a eu une préparation pour dire qu'il s'agissait d'un département "rouge". Donc pour moi c'est totalement incompréhensible et je suis très impatient d'avoir la réponse".
Jeanne Bulant