BFMTV

Carte de déconfinement: Haute-Corse, Lot, des cafouillages pour la première version

Carte

Carte - -

La Haute-Corse a été placée en rouge par erreur sur la carte du Covid-19 présentée ce jeudi par le ministère de la Santé, en raison d'un manquement dans la transmission des données par l'hôpital de Bastia.

"Une erreur de codage" s'est glissée dans la première carte de circulation du coronavirus sur le territoire présentée ce jeudi par le ministère de la Santé. Le département de la Haute-Corse a été placé en rouge par erreur et une nouvelle estimation est en cours, a fait savoir l'Agence régionale de santé ce jeudi soir. Le département est apparu ainsi sur deux des cartes présentées, celle sur la circulation du Covid-19 mais aussi celle figurant la synthèse de la situation dans chaque département.

34 autres départements sont en rouge ce jeudi. Mais "cette carte est bâtie à partir de l'indicateur 'part des patients se présentant aux urgences pour suspicion d'infection à coronavirus' issue du réseau des services d'urgence hospitaliers".

"Les modalités du codage par le centre hospitalier de Bastia entraînent une surestimation du nombre de passages aux urgences pour Covid en décalage avec le nombre de cas testés positifs", explique le communiqué de l'ARS, qui assure qu'''une fiabilisation et une correction des données interviendront au plus vite". 
Carte de France
Carte de France © -
Carte
Carte © -

Des doutes existent aussi sur le département du Lot, classé en rouge par le ministère de la Santé. L'Agence régionale de santé admet que l'indicateur a été "faussé". "Le nombre de passages aux urgences enregistré représente un faible volume (une centaine de passage aux urgences par jour en moyenne). Une analyse rapide de ces données a conclu ce soir qu’un nombre de prélèvements récemment effectués par des services d’urgence lotois avaient conduit ces dernières semaines à surévaluer le pourcentage de passage aux urgences pour suspicion de coronavirus par rapport à la réalité", fait savoir l'ARS Occitanie.

Dans le Cher, classé également en rouge, les résultats sont aussi contestés. Le député LaRem François Cormier-Bouligeon estime que son département a été ainsi jugé "par erreur" et assure avoir demandé une rectification. 

La carte provisoire publiée ce soir classe le département du Cher en rouge. PAR ERREUR !

Après échange avec Monsieur le Préfet et l’ARS, nous avons demandé une rectification rapide. pic.twitter.com/0okAepOck5
— F Cormier Bouligeon (@FCBDeputeduCher) April 30, 2020

Christophe Rapp, infectiologue et consultat pour BFMTV explique que "cette carte est réalisée à partir des données de terrain des hôpitaux, et notamment le nombre de consultations et de diagnostics confirmés. Il peut y avoir des confusions, des erreurs dans la remontée des données". "Il peut y avoir des marges d'erreur, mais les chiffres vont être consolidés et ajustés, et il n'y aura plus que deux couleurs à partir du 7 mai", indique-t-il. 

Jeanne Bulant