BFMTV

La vaccination étendue à 400.000 professionnels exposés de plus de 55 ans depuis ce samedi

Ces injections concernent des professeurs des écoles, collèges et lycées, assistants maternels, gendarmes, policiers nationaux et municipaux.

La vaccination devrait s'accélérer encore plus dans les heures à venir. Alors que la France a passé la barre des 12 millions de primo-vaccinés cette semaine, les autorités sanitaires ont annoncé que dès ce samedi, 400.000 professionnels de plus de 55 ans, considérés comme très exposés au virus, allaient bénéficier en priorité de l'immunisation.

Le Premier ministre Jean Castex a assuré que ces vaccinations devaient concerner des professeurs des écoles, collèges et lycées, assistants maternels, gendarmes, policiers nationaux et municipaux. Les Agences Régionales de Santé locales vont lister et mettre à disposition des listes de centres où des créneaux sont disponibles.

"C'est important"

Une opportunité qui est accueillie avec un certain soulagement par bon nombre de ces professionnels dont Karima Amrani, responsable d'une cantine municipale à Mennecy, dans le département de l'Essonne.

"Je trouve que c’est important, je bouge beaucoup dans les satellites et les écoles élémentaires, du coup, je suis la première concernée, et aussi pour les enfants. Ça va me permettre d’être plus à l’aise, on prend beaucoup de précautions", explique-t-elle à notre micro.

A 10 jours de la rentrée scolaire, la municipalité de Menency estime, par la voix de sa directrice générale des services France Jolly, que ces vaccinations sont importantes "pour retrouver rapidement un rythme de vie agréable."

"Pour se protéger, protéger les enfants, pour tous. On se rend bien compte qu'avec le temps, les personnes fatiguent de ce contexte. C'est important d'inciter, pas d'obliger", assure-t-elle.

Organisation à revoir

Sur place, les différents centres de vaccination s'organisent. A Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, ces publics seront accueillis et vaccinés par le sérum produit par AstraZeneca.

"On a 1000 doses octroyées pour l'occasion, mais on a aussi les personnes qui ont déjà pris rendez-vous pour se faire vacciner avec Pfizer. Demain, on ouvrira spécialement pour les professionnels", explique Priscille Peugnet, adjointe au maire de la commune.

Afin de faciliter les démarches, les personnes concernées sont invitées à se présenter avec une carte professionnelle ou bien une fiche de salaire.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV