BFMTV

La ministre des Sports envisage une réouverture des salles de sport "peut-être au mois de janvier"

Roxana Maracineanu dit envisager une réouverture des salles de sport "peut-être au mois de janvier", si la situation sanitaire le permet.

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu a dit, ce mardi sur BFMTV, envisager une réouverture des salles de sport "peut-être au mois de janvier" si la situation épidémiologique le permet, alors que les professionnels s'inquiètent de la fermeture de leurs établissements en cette période de renconfinement.

"Dès qu'il sera possible de retrouver cette activité avec des protocoles renforcés, ils seront évidemment prioritaires", a déclaré la ministre, rappelant qu'il y avait "une échéance tous les 15 jours au regard de l'évolution de l'épidémie".

Un rendez-vous en décembre, un autre en janvier

Selon Roxana Maracineanu, "un premier rendez-vous est prévu en décembre, où la priorité sera donnée au fait que nos enfants puissent retourner dans les associations. C'est plus de 50% de l'activité associative qui sera ainsi préservée. Et puis peut-être au mois de janvier si ça va mieux, des spectateurs dans les stades et des adultes dans les salles de sport", a-t-elle développé.

"Marre de faire du sport à la maison"

"On constate que les gens en ont un petit peu marre de faire du sport à la maison", déplorait un peu plus tôt sur notre plateau Lucile Woodward, coach sportif. "On a été super nombreux à faire des super vidéos, des programmes, des lives pendant le premier confinement. Ça a très bien marché et tant mieux, mais là on se rend compte qu'il y a un peu de lassitude".

"C'est difficile pour toute la profession", soulève-t-elle encore, rappelant que "de nombreux coachs sportifs sont souvent au chômage partiel".

Alors que le secteur du sport se sent délaissé, voire méprisé depuis le reconfinement, le président a rappelé combien il "comptait" et a mesuré "la gravité" de la situation, a fait valoir l'Elysée à l'issue d'une longue visio-conférence avec les acteurs du sport.

Emmanuel Macron a ainsi sorti le carnet de chèques pour répondre aux inquiétudes du sport français, annonçant des aides pour amateurs et professionnels mais aussi en souhaitant une réouverture des clubs à partir de décembre pour les enfants et les adolescents.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV