BFMTV

Infection pulmonaire: quel risque pour les personnes âgées?

Une infection pulmonaire désigne n' importe quelle maladie infectieuse touchant les poumons.

Une infection pulmonaire désigne n' importe quelle maladie infectieuse touchant les poumons. - iStock

L’ancien président de la République Jacques Chirac a été hospitalisé dimanche pour le traitement d’une infection pulmonaire à la Pitié-Salpêtrière. Une catégorie de maladies loin d'être anodine chez les personnes âgées.

Plusieurs fois hospitalisé depuis son départ de l'Elysée, l'ancien président Jacques Chirac a été admis dimanche à La Pitié-Salpêtrière, à Paris, pour une infection pulmonaire. Le retraité de la politique, qui aura 84 ans en novembre, était en voyage au Maroc, mais son retour a été anticipé de 24 heures pour pouvoir être traité rapidement, même si la nature de son infection n'a pas été précisée.

Une infection pulmonaire est une maladie infectieuse grave qui touche n'importe quelle partie des poumons (trachée, bronche, lobe pulmonaire). Sous ce terme se trouvent plusieurs maladies, de la plus courante (bronchite, pneumonie, pneumopathie) à la plus sérieuse (broncho-pneumonie, abcès du poumon, tuberculose).

Une infection pulmonaire peut intervenir chez n'importe qui. Souvent bénigne, elle ne doit cependant pas être sous-estimée car sa dangerosité varie en fonction de l'âge du malade. Chez une personne en bonne santé, elle se traite rapidement avec des antibiotiques si son origine est bactérienne, comme dans la majorité des cas.

Des symptômes et des conséquences plus graves chez les seniors

Mais lorsque les personnes âgées sont atteintes, ces dernières sont plus susceptibles de souffrir de symptômes plus importants que la toux, des maux de gorge ou de la fièvre comme des vomissements et des diarrhées. Chez ces patients, cette famille de pathologies peut ainsi conduire à un risque d'affaiblissement de l'état général pouvant aller jusqu'à une dégradation des fonctions cognitives.

Dernièrement, c'est la candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton, 68 ans, qui a interrompu sa campagne quelques jours en raison d'un malaise provoqué par une pneumonie. Or, chez les sujets âgés, la pneumonie est considérée comme la pathologie infectieuse la plus fréquente, selon Santé Publique France.

Les seniors sont également plus susceptibles d'être hospitalisés pour une infection pulmonaire car ils ont plus souvent le risque de présenter des pathologies sous-jacentes comme du diabète, une insuffisance cardiaque ou respiratoire ou encore une maladie rénale, considérées comme des facteurs de co-morbidité pouvant entraîner des complications.

Il est recommandé à tous les patients, peu importe l'âge, de se rendre chez un médecin dès l'apparition des premiers symptômes. Ce dernier procédera à une auscultation des poumons et pourra demander une radiographie des poumons pour confirmer la présence de foyers infectieux. Outre les personnes âgées, les très jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes immuno-déprimées par un traitement (chimiothérapie ou VIH) sont également très vulnérables aux infections pulmonaires.

Alexandra Bresson