BFMTV

Gare à la tique à pattes rayées, qui prolifère dans le sud de la France

Photo d'illustration d'une tique à pattes rayées, l'Hyalomma marginatum

Photo d'illustration d'une tique à pattes rayées, l'Hyalomma marginatum - Wikimédia

Existant en Corse depuis plusieurs décennies, cette tique à pattes rayées apparaît désormais dans le sud de l'hexagone depuis 2015.

"La tique à pattes rayées sous surveillance", écrit dans un communiqué vendredi le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad). Cette espèce de tique, de son nom scientifique, Hyalomma marginatum, est observée depuis 2015 régulièrement sur le littoral méditerranéen français, "dans les zones de garrigues ou de collines sèches", des départements des Pyrénées-Orientales, de l'Aude, de l'Hérault, du Gard, des Bouches-du-Rhône et du Var.

"L’origine exacte de cette espèce, présente en Corse depuis plusieurs décennies, mais d’installation récente sur le continent, est encore inconnue", écrit le Cirad.

A quoi ressemble cette tique?

Un peu plus grosse que les autres espèces, cette tique peut mesurer jusqu'à 8mm de long une fois adulte, mais ce qui la distingue réellement de ses congénères, ce sont ses rayures: "Nous disons 'tique à pattes rayées' pour que les gens qui la rencontrent la première fois puissent la reconnaître facilement", explique dans Sciences et Avenir le Dr Frédéric Stachurski, vétérinaire et acarologue au Cirad.

Rassurant, il explique que la période d'infestation de cette tique est déjà en phase décroissante "car les adultes Hyalomma marginatum sont actifs entre fin mars ou début avril et juillet-août, avec un pic en mai".

Quel danger représente-t-elle?

Cette tique ne présente aucun danger sanitaire pour les animaux et n'est pas vectrice de la maladie de Lyme. Elle peut en revanche transmettre le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Ce virus "provoque des flambées de fièvre hémorragique virale sévère", explique l'OMS. Des fièvres, qui "ont un taux de létalité pouvant atteindre 40%".

Jusque là, ce virus n'a pas encore été détecté en France. D'ailleurs, cette tique rayée se fixe normalement sur les animaux, mais seulement "accidentellement" sur les humains, "lorsqu’ils sont immobiles, et beaucoup plus rarement quand ils sont en mouvement".

Si vous repérez une tique, de cette espèce ou d'une autre, sur votre corps, il faut "l'enlever le plus rapidement possible avant qu'elle ne commence à se gorger". Le mieux est d'utiliser une pince à tique (tire-tiques), explique le Cirad, "sinon le faire avec les doigts en veillant à bien la prendre à la base entre le pouce et l'index".

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV