BFMTV

Furosémide: l'ANSM ne pointe aucun dysfonctionnement de l'usine Teva

Des boîtes du médicament Furosémide

Des boîtes du médicament Furosémide - -

Après l'annonce dimanche d'un premier décès à Marseille, peut-être lié à l'erreur de conditionnement, l'ANSM a fait état lundi de "deux nouveaux signalements de pharmacovigilance" avec "un décès et un cas grave".

L'inspection conduite par quatre membres de l'Agence du médicament (ANSM) à l'usine de conditionnement des boîtes de diurétiques à Sens (Yonne) du laboratoire Teva a pris fin mardi, a indiqué l'agence sanitaire mardi soir.

"Les quatre inspecteurs n'ont pas identifié de défaut ni dans l'organisation, ni dans les pratiques, ni dans l'équipement de l'usine de conditionnement de Sens", a ajouté l'agence sanitaire notant que "l'enquête se poursuit par ailleurs avec les autorités judiciaires".

"Les comprimés de furosémide proviennent de Hongrie et sont mis en plaquettes et en boîtes dans cette usine", tandis que le somnifère "zopiclone provient d'Espagne", a en outre indiqué l'ANSM.

Mardi, dans l'Yonne, un spetuagénaire a été hospitalisé pour somnolence alors qu'une erreur de conditionnement des boîtes du diurétique Furosémide du laboratoire Teva pourrait être liée à trois décès et à une hospitalisation.


À LIRE AUSSI:

>> Furosémide: un septuagénaire hospitalisé pour somnolence

>> Morts suspectes: toutes les boîtes de Furosémide rappelées

S. A. avec AFP