BFMTV

Furosémide: enquête de l'Agence du médicament dans l'usine Teva

L'Agence nationale du médicament est chargée de l'enquête sur l'erreur de conditionnement survenue entre deux médicaments du laboratoire Teva.

L'Agence nationale du médicament est chargée de l'enquête sur l'erreur de conditionnement survenue entre deux médicaments du laboratoire Teva. - -

Marisol Touraine annonce que l'ANSM enquêtera dès lundi dans l'usine de conditionnement de Teva, pour trouver l'origine de l'erreur de conditionnement.

Dans l'affaire du Furosémide, ce diurétique dont deux lots ont été rappelés en raison d'une erreur de conditionnement, la ministre de la Santé Marisol Touraine annonce qu'une enquête va être menée par l'Agence du médicament dans l'usine de conditionnement du laboratoire Teva.

"Il y aura demain (lundi) une enquête dans l'usine de conditionnement" du Furosémide, a déclaré la ministre au micro de BFMTV. Cette enquête sera menée par l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament), a précisé le ministère.

Les lots retirés de la vente dès vendredi, assure Touraine

"Il n'y a pas pour l'instant d'élément qui me permette d'établir ou non un lien de cause à effet" entre cette erreur de conditionnement et le décès d'un nonagénaire marseillais traité par ce médicament, a ajouté Marisol Touraine.

La ministre a également assuré que la "chaîne d'alerte mise en place a bien fonctionné. Tous les lots concernés ont été retirés du marché dès vendredi après-midi" après l'alerte donnée par une patiente traitée au Furosémide.


À LIRE AUSSI:

>> Médicaments mal conditionnés: enquête après la mort d'un nonagénaire

>> Des somnifères vendus par erreur à la place d'un diurtétique

A. K. avec AFP