BFMTV
en direct

EN DIRECT - Réouverture des écoles: Blanquer recommande de faire manger les enfants chez soi

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer à Saint-Denis, près de Paris, le 4 mars 2021

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer à Saint-Denis, près de Paris, le 4 mars 2021 - Ludovic MARIN © 2019 AFP

Réouverture des écoles lundi, fin des limites de déplacements en journée le 3 mai, réouverture progressive mi-mai de commerces et lieux de culture: le gouvernement a maintenu ce jeudi ses objectifs de déconfinement.

Des experts américains préconisent la reprise de la vaccination avec Johnson & Johnson

Des experts de l'autorité de santé américaine ont recommandé vendredi la reprise de la vaccination avec le sérum de Johnson & Johnson aux Etats-Unis, suspendue depuis le 13 avril après des cas rares de thrombose.

Le vaccin "est recommandé" pour la population adulte, a conclu vendredi un groupe réuni à la demande des Centres américains de lutte et de prévention des maladies (CDC), la principale agence américaine de santé publique. C'est la directrice des CDC qui prendra la décision finale.

Les autorités sanitaires avaient annoncé une pause dans l'utilisation du vaccin développé par le laboratoire américain afin d'enquêter sur plusieurs cas de femmes ayant développé des cas graves de caillots sanguins en association avec des bas niveaux de plaquettes après leur injection.

L'UE disposera d'assez de doses pour vacciner 70% des adultes en juillet selon Ursula von der Leyen

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'est dite vendredi optimiste sur le fait que l'UE disposera de suffisamment de doses "pour vacciner 70 % de la population adulte de l'Union européenne dès juillet".

L'UE s'était jusqu'à présent fixé l'objectif de vacciner 70% des adultes avant la fin de l'été.

Une 100.000ème dose de vaccin injectée au vaccinodrome de Lyon Gerland

C'est Jocelyne, 71 ans, qui a reçu vendredi la 100.000e dose du vaccin contre le Covid-19 injectée au Palais des sports de Lyon Gerland. Cette comptable à la retraite a reçu sa deuxième injection du vaccin Pfizer au rythme de "We are the champions", l'hymne du groupe britannique Queen.

"Je suis soulagée. J'ai quatre amis malades du Covid. Donc, je vois les dégâts de ce virus. Grâce au vaccin, je peux éviter l'hôpital" témoigne Jocelyne qui assure vouloir continuer à "prendre ses précautions".

Ouvert dès la mi-janvier, le vaccinodrome situé au sud de Lyon a largement augmenté le rythme de ses vaccinations, passant de 400 à 2.000 doses par jour. Il est ouvert du lundi au dimanche, de 08H30 à 20H00.

L'Allemagne ne juge "pas prioritaires" des poursuites contre AstraZeneca

L'Allemagne s'est dite prête vendredi à soutenir une action en justice contre AstraZeneca pour ses manquements sur les livraisons de doses de son vaccin anti-Covid à l'UE mais a estimé que la priorité devait être de garantir ces livraisons.

"Nous devons clarifier les questions juridiques et les questions de dommages et de responsabilité, mais celles-ci ne sont pas encore une priorité pour moi pour le moment dans cette phase de la pandémie", a estimé le ministre de la Santé allemand Jens Spahn.

"Pour moi, la priorité est toujours que nous obtenions des vaccins en coopération" avec les autres pays de l'UE, a-t-il ajouté.

La Commission européenne envisage d'intenter une action en justice contre le géant pharmaceutique britanno-suédois dont les livraisons de vaccins anti-Covid sont nettement inférieures aux chiffres prévus initialement, a appris jeudi l'AFP de sources européennes.

Les autorités belges alertent sur la saturation des soins intensifs

Soignants "épuisés", difficultés d'accueil pour les grands brûlés ou accidentés de la route: le ministère belge de Santé a alerté vendredi sur la saturation des unités de soins intensifs dans les hôpitaux, sur fond de pression pour assouplir encore les restrictions anti-Covid.

L'avertissement, doublé d'un appel à la population à "tenir bon" avec les gestes barrières et les restrictions de rassemblements, intervient au moment où le secteur culturel bout d'impatience pour recevoir de nouveau du public dans le respect des distances.

Dans les hôpitaux, le personnel des soins intensifs est "épuisé, poussé bien au-delà de ses limites", a affirmé Marcel Van der Auwera, un responsable du ministère, lors de la conférence bihebdomadaire des autorités sur la crise.

La Belgique compte quelque 2.000 lits de soins intensifs et environ 900 d'entre eux sont actuellement occupés par des patients Covid (un chiffre inchangé depuis deux semaines), ce qui réduit sensiblement la capacité d'accueil des autres malades ayant besoin de ces soins avec surveillance permanente.

Le Maire promet d'aider les entreprises endettées

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a promis vendredi devant des professionnels du tourisme à Saint-Malo un nouveau dispositif d'aides qui permette aux "entreprises saines de passer le mur de la dette" provoquée par la crise sanitaire.

"Il y a certaines entreprises, des PME, qui vont se trouver face à un mur de la dette dans les semaines et les mois qui viennent alors que ce sont des entreprises saines. J'ai voulu leur dire très clairement que nous ne laisserions tomber aucune entreprise saine dans le pays", a déclaré Bruno Le Maire à l'issue d'une rencontre avec les secteurs de l'hôtellerie et du tourisme de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Il a indiqué "travailler à un dispositif d'accompagnement" qui sera finalisé "d'ici quinze jours à trois semaines". "Nous aurons une alerte précoce pour repérer ces entreprises", "un interlocuteur unique" et "en troisième lieu des réponses financières adaptées nouvelles", a-t-il expliqué.

En Inde, les hôpitaux submergés et en demande d'oxygène

Les hôpitaux de Delhi en manque d'oxygène lançaient des SOS vendredi quand treize malades du Covid-19 sont morts dans l'incendie d'un hôpital en banlieue de Bombay, un drame ajoutant à la catastrophe sanitaire qui accable l'Inde.

Au cours des dernières 24 heures, 330.000 nouvelles contaminations et 2.000 décès ont été recensés.

Le système de santé indien vétuste souffre depuis longtemps d'un sous-financement et, face à cette deuxième vague épidémique aiguë, manque cruellement de médicaments et d'oxygène nécessaires aux malades les plus gravement atteints par le Covid-19.

Deux jours plus tôt, 22 malades du Covid-19 sont morts dans un autre hôpital du même État du Maharashtra en raison d'une coupure d'alimentation en oxygène de leurs respirateurs pendant une demi-heure.

Poutine prévoit 10 jours fériés en mai pour lutter contre le Covid-19

Le président Vladimir Poutine a annoncé que dix jours seraient fériés en mai en Russie afin de lutter contre la pandémie de coronavirus, qui recule très lentement selon les chiffres officiels.

"Si vous pensez que c'est nécessaire, je signerai aujourd'hui le décret" sur ces jours fériés, a-t-il déclaré durant une réunion télévisée, en réponse à une demande de la cheffe de l'agence sanitaire russe qui a estimé que cela permettrait de stabiliser la pandémie.

Covid-19: nouvel état d'urgence au Japon, à trois mois des JO de Tokyo

Le gouvernement japonais a déclaré vendredi un nouvel état d'urgence à Tokyo et dans trois autres départements, à trois mois du début des Jeux olympiques prévus dans la capitale japonaise, face à une vive recrudescence locale du coronavirus.

"Aujourd'hui, nous avons décidé de déclarer un état d'urgence dans les départements de Tokyo, Kyoto, Osaka et Hyogo", a annoncé le Premier ministre Yoshihide Suga en évoquant l'augmentation des variants dans les nouvelles infections.

Contrairement au précédent état d'urgence, qui ne demandait qu'une réduction des horaires d'ouverture, les établissements servant de l'alcool devront cette fois fermer leurs portes, ainsi que les grands magasins et certains centres commerciaux.

Les autorités des départements concernés sont également susceptibles d'interdire l'accès des spectateurs à des manifestations sportives, mais des responsables ont affirmé que les mesures d'urgence n'auraient aucune incidence sur l'organisation des Jeux olympiques de Tokyo.

La Hongrie rouvre ses terrasses, et bientôt les cinémas et théâtres

Le Premier ministre Hongrois a annoncé vendredi la réouverture des terrasses de cafés et restaurants du pays, alors que plus d'un tiers de la population a déjà reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

La barre des "3,5 millions" dans ce pays de 9,8 millions d'habitants a été franchie, "donc à compter de samedi, les espaces de restauration pourront de nouveau accueillir des clients à l'extérieur", a déclaré Viktor Orban.

Suivront ensuite les hôtels, théâtres, cinémas, salles de gyms, bains publics ainsi que les salles intérieures des restaurants, dès que le chiffre de 4 millions sera atteint, a priori en milieu de la semaine prochaine. Il faudra cependant présenter un "certificat d'immunité".

La finale de la coupe d'Allemagne de football se jouera à huis-clos

La finale de la coupe d'Allemagne de foot, le 13 mai à Berlin, se jouera à huis clos comme en 2020, a annoncé vendredi la Fédération allemande (DFB).

"En raison des réglementations en vigueur sur le lieu du match à Berlin, il est impossible de déposer une demande pour accueillir du public", indique la DFB dans un communiqué.

Ce vendredi, l'UEFA doit statuer sur les quatre rencontres de l'Euro prévues en juin/juillet à Munich, où plus aucun match n'a accueilli de public depuis plus d'un an.

Jean-Michel Blanquer promet de "la bienveillance" pour le baccalauréat

Concernant le baccalauréat, qui comprendra une part de contrôle terminal, Jean-Michel Blanquer veut rassurer les lycéens.

"La règle que nous avons, c’est évidemment la véritable bienveillance pour les élèves", a déclaré sur France Info le ministre de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports.

Cantine: Jean-Michel Blanquer recommande de faire manger ses enfants chez soi

Sur France Info, le ministre de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports recommande aux parents de faire manger leurs enfants chez eux.

"C’est aussi bien qu’il y ait moins d’enfants à la cantine, et que ce soient ceux qui en ont le plus besoin qui en bénéficient", a-t-il ajouté.

Roselyne Bachelot dit avoir "beaucoup de mal" avec l'idée d'un passeport sanitaire pour accéder aux lieux de culture

Invitée de BFMTV-RMC, Roselyne Bachelot confie ne pas être à l'aise avec le principe d'un passeport sanitaire pour accepter aux lieux de culture lors du déconfinement.

"J'avoue que j'ai beaucoup de mal" avec cette idée, expliqué la ministre de la Culture, tout en ajoutant que "si c'était la condition (pour rouvrir), je crois que je transigerai avec mes principes".

"Si la situation le permet, nous seront prêts pour rouvrir les lieux de culture à la mi-mai", a précisé Roselyne Bachelot, sans donner de calendrier précis. "La réouverture se fera de manière progressive et avec un respect strict des mesures."

Autant d'ouvertures de postes que nécessaire pour les remplacements

Pour remplacer les professeurs malades du Covid, Jean-Michel Blanquer assure sur France Info que "nous ouvrirons autant de postes que nécessaire".

"On se dit que c'est le moment": Bachelot confie avoir eu peur de mourir après sa contamination au Covid-19

Roselyne Bachelot s'exprime pour la première fois à la télévision depuis son hospitalisation pour le Covid-19. "Les séquelles sont importantes, je les surmonte", a expliqué la ministre de la Culture sur BFMTV-RMC, qui dit avoir eu peur de mourir "à un moment très précis".

"Je ne me suis jamais sentie abandonnée", a-t-elle confiée, remerciant l'"équipe médicale absolument extraordinaire" qui s'est occupée d'elle et pour laquelle elle a une "reconnaissance infinie, profonde".

"Il faut se ménager, se protéger pour soi, ses proches, (...) et il faut protéger nos soignants", a poursuivi Roselyne Bachelot, lançant un appel à la "responsabilité".

Pour Jean-Michel Blanquer, rouvrir les écoles est indispensable

Sur France Info, le ministre de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports affirme que "rouvrir les écoles est plus que raisonnable, c’est indispensable."

"Les enfants français ont besoin d'école. Priver les enfants d'école, ça a des conséquences psychologiques", ajoute-t-il.

Le Brésil sur un plateau de 2500 morts par jour

Le Brésil est entré depuis une semaine sur un plateau très élevé à environ 2500 décès quotidiens de Covid-19, après plusieurs mois de hausse vertigineuse des courbes de décès et de contaminations.

"Les courbes se sont apparemment stabilisées, mais à un niveau très préoccupant, avec un nombre de décès encore extrêmement élevé", a expliqué à l'AFP Mauro Sanchez, épidémiologiste de l'Université de Brasilia.

Le Brésil, deuxième pays le plus endeuillé au monde en chiffres absolus par le coronavirus, avec un peu plus de 383.500 morts, avait enregistré en moyenne 2580 décès quotidiens jeudi soir sur les sept derniers jours, et ce chiffre est resté sous les 3000 depuis le 15 avril.

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi un bilan de 2.027 morts au cours des dernières 24 heures, un chiffre relativement peu élevé car publié au lendemain d'un jour férié, qui entraîne traditionnellement une sous-notification des décès. La moyenne de contaminations journalières, qui avait dépassé les 75.000 nouveaux cas fin mars, est à présent passée sous les 65.000.

Toujours près de 6000 personnes en réanimation

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation continue de s'approcher du seuil de 6000 personnes, tandis que le nombre des malades et des nouveaux cas se stabilisent à un niveau élevé, selon les chiffres publiés par Santé publique France.

Jeudi, on comptait ainsi 5981 patients dans les services de "soins critiques" (réanimation, soins intensifs et surveillance continue), contre 5959 mercredi: soit 22 cas supplémentaires. En 24 heures, 478 patients ont été admis dans ces services qui traitent les cas les plus graves, contre 476 malades la veille.

Depuis une dizaine de jours, le nombre de patients en réanimation, très scruté, tourne autour de ce seuil des 5900/6000, encore loin du pic de la première vague en avril 2020 (autour de 7000).

Pour Jean Castex, "le pic de la troisième vague semble derrière nous"

À l'occasion de sa conférence de presse de ce jeudi, Jean Castex a estimé que le pic de la troisième vague est désormais passé. "Nous avons de vrais motifs d'espoir" et "des perspectives nouvelles s'offrent à nous", a affirmé lors d'une conférence de presse le Premier ministre, fixant l'objectif d'"un été le plus normal possible". "Cela dépend de nous tous", a-t-il insisté.

Cette analyse de l'épidémie est contesté par de nombreux soignants, qui restent méfiants vis-à-vis de l'évolution de la situation sanitaire dans les jours et les semaines à venir.

Déconfinement: les premières étapes dévoilées, les écoles rouvriront bien ce lundi

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Réouverture des écoles avec un "protocole très strict" et des tests massifs, fin des limites de déplacements en journée le 3 mai, réouverture progressive mi-mai de commerces et lieux de culture: Jean Castex a dévoilé ce jeudi les premières étapes de la levée des restrictions.

En ce qui concerne les écoles, la rentrée se fera comme prévu "dès lundi 26 avril" dans les écoles maternelles et élémentaires, et "le 3 mai" pour les collégiens et lycéens, après une dernière semaine d'enseignement à distance, a affirmé le chef du gouvernement.

BFMTV