BFMTV
en direct

EN DIRECT - Covid-19: pour Salomon nous sommes "encore loin de l'objectif" des 5000 cas par jour

Jérôme Salomon, le 7 décembre 2020

Jérôme Salomon, le 7 décembre 2020 - BFMTV

L'objectif des 5000 contaminations par jour au 15 décembre, fixé par Emmanuel Macron pour passer à une nouvelle étape du déconfinement, semble de plus en plus lointain.

Un dépistage massif prévu à Roubaix

Une opération de dépistage à grande échelle du Covid-19 va être organisée à Roubaix et "devrait" avoir lieu en janvier, a annoncé lundi la mairie, précisant que la date n'était pas encore arrêtée.

Une réunion est prévue mardi pour commencer à préparer cette campagne, a indiqué une porte-parole de cette commune de 97.000 habitants de la métropole lilloise, sans plus de détails à ce stade.

TOUT COMPRENDRE - Coronavirus: à quoi vont servir les campagnes de dépistage massif de métropoles?

Danemark: la famille du prince héritier en quarantaine, le fils aîné positif

La famille du prince héritier du Danemark Frederik s'est placée en quarantaine après le diagnostic positif au Covid-19 de son fils aîné le prince Christian, annonce la maison royale.

"Le prince Christian a été testé positif au Covid-19", à la suite de la découverte d'un foyer dans son collège, a indiqué la cour dans un communiqué.

Le prince, âgé de 15 ans, n'a pas été en contact avec d'autres membres de la famille royale, dont sa grand-mère la reine Margrethe, à l'exception de ses parents et ses trois frère et soeurs.

La famille va s'isoler dans le Palais dit de Frederik VIII où elle réside, jusqu'à ce qu'il soit sûr de rompre l'isolement.

L'OMS opposée à la vaccination obligatoire contre le coronavirus

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que la vaccination contre le Covid-19 ne doit pas être rendue obligatoire, sauf dans des circonstances professionnelles spécifiques.

L'arrivé des vaccins est "une bonne nouvelle", a souligné Michael Ryan, directeur des questions d'urgence sanitaire à l'OMS, en soulignant qu'il faut mieux expliquer les "avantages" des vaccins plutôt que de rendre obligatoire la vaccination.

"Je ne pense pas que l'obligation soit la voie à suivre", a renchéri Kate O'Brien, directrice du département immunisation et vaccins à l'OMS, en indiquant que l'expérience a montré que lorsque des pays ont voulu rendre obligatoires certains vaccins, cela n'a pas eu les effets escomptés.

Mais "il peut y avoir certaines situations dans des pays dans lesquels il y a des circonstances professionnelles pour lesquelles il serait nécessaire ou fortement recommandé de se faire vacciner", a-t-elle ajouté, en citant "certains emplois professionnels dans les hôpitaux".

Une nouvelle prise de parole de Jean Castex jeudi

À la suite d'un conseil de défense mercredi, des décisions seront annoncées jeudi, à l'occasion d'une conférence de presse en présence du Premier ministre Jean Castex et du ministre de la Santé, Olivier Véran. 

Pour Salomon, "on n'est pas du tout devant un relâchement"

Le Directeur Général de la Santé a été questionné sur une possible évolution du calendrier de déconfinement:

"Tout dépendra de l'évolution dans les prochains jours. On a eu une très forte baisse. On n'est pas du tout devant un relâchement. On est devant une vague puissante qui profite des conditions qui sévissent en Europe", a-t-il tenu à souligner.

Une nouvelle fois, les autorités font appel "au bon sens" des Français

Interrogé sur le reveillon de Noël et de la Saint-Sylvestre, le directeur général de la Santé a répondu:

"Pour les fêtes, nous verrons au moment voulu, mais les Français ont bien compris qu'on faisait appel à leur bon sens."

"Les Français se sont très bien comportés", assure Salomon

"Les Français se sont très bien comportés", estime Jérôme Salomon mais les pays de l'hemisphère nord font face à un "adversaire redoutable".

3411 cas de plus de coronavirus en France en 24 heures

26.365 malades du coronavirus hospitalisés, dont 3198 en service de réanimation, soit 72 de plus en 24 heures. Cela représente 3411 cas de plus de coronavirus en France entre dimanche et lundi, souligne Jérôme Salomon.

La France est "loin de passer sous la barre des 5000 cas par jour"

"Nous sommes encore loin de l'objectif de passer sous la barre des 5000 cas par jour", prévient Jérôme Salomon.

Les pays européens connaissent de "grandes difficultés" pour maitriser le Covid-19

Jérôme Salomon poursuit son point sur l'épidémie dans le monde, en rappelant notamment la hausse importante connue par les États-Unis.

En Europe également, la plupart des pays connaissent "de grandes difficultés" à maintenir la viralité du coronavirus.

"La deuxième vague est tout aussi complexe à gérer"

"La deuxième vague est tout aussi complexe à gérer", affirme le Directeur général de la Santé. Nous sommes toujours face à un reisque élevé", prévient Jérôme Salomon.

"Depuis quelques jours le nombre de contaminations quotidiennes ne baisse plus et reste particulièrement élevées chez les personnes de plus de 75 ans", ajoute-t-il.

Jérôme Salomon prend la parole

Jérôme Salomon prend la parole pour faire le point pour l'épidémie du Covid-19.

Conseil de défense sanitaire mercredi à l'Elysée

Un Conseil de défense consacré à la crise sanitaire se tiendra ce mercredi à l'Elysée.

La stratégie vaccinale présentée au Parlement les 16 et 17 décembre

La stratégie vaccinale du gouvernement face au Covid-19 sera présentée le 16 décembre devant l'Assemblée nationale, le 17 devant le Sénat, en lieu et place d'un débat sur la politique migratoire qui est reporté, a-t-on appris ce lundi de source gouvernementale.

La présentation de la stratégie sera suivie d'un débat, en application de l'article 50-1 de la Constitution. Il ne devrait pas y avoir de vote des députés.

L'exécutif pessimiste à l'approche du 15 décembre

A un peu plus d'une semaine du 15 décembre, date butoir lors de laquelle un nouvel échelon de l'allégement du confinement est censé être annoncé, à l'approche des fêtes de fin d'année, l'exécutif est pessimiste.

Selon des sources concordantes à BFMTV, Olivier Véran a expliqué ce lundi matin aux parlementaires que cet objectif des 5000 cas ne sera sans doute pas atteint à la date du 15 décembre. En outre, Jean Castex ne cache pas non plus son inquiétude. Selon l'entourage du Premier ministre à BFMTV, celui-ci a lui aussi estimé qu'il sera difficile d'atteindre ce chiffre.

L'édition 2021 du salon aéronautique du Bourget annulée

L'édition 2021 du salon aéronautique et de l'espace du Bourget près de Paris, qui devait se tenir du 21 au 27 juin prochains, a été annulée "compte tenu de l'incertitude liée à la crise sanitaire" due au Covid-19.

Le conseil d'administration du Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris (SIAE) "s'est rendu à cette décision inéluctable compte tenu de la situation sanitaire internationale et de la fréquentation" d'un événement qui draine plusieurs centaines de milliers de visiteurs, explique-t-il dans un communiqué. La 54e édition est donc reportée à juin 2023.

Jérôme Salomon tiendra une conférence de presse à 18h

Arrivera-t-on à tenir l'objectif des 5000 contaminations par jour d'ici au 15 décembre? Jérôme Salomon aura peut-être des éléments de réponse ce soir: le directeur général de la Santé tiendra une conférence de presse à 18h00. Un événement à suivre en direct sur BFMTV et BFMTV.com.

Pécresse appelle les Franciliens à se faire tester "massivement" après les fêtes

La présidente de la région Ile-de-France a appelé ce lundi les Franciliens à "se faire tester massivement" après les fêtes. "On aura besoin que tous les Franciliens aillent se faire tester au lendemain des fêtes", a déclaré Valérie Pécresse sur France Inter.

Comme ce qui s'est passé aux États-Unis, la présidente de la région Ile-de-France dit craindre un "effet Thanksgiving" avec une hausse des contaminations après Noël. "Il faut éviter à tout prix une troisième vague", a-t-elle ajouté.

Nommer le Pr Alain Fischer pour conduire la campagne de vaccination est "un excellent choix", pour le Pr Odile Launay

Nommer le Pr Alain Fischer pour conduire la campagne de vaccination en France est "un excellent choix" pour l'infectiologue Odile Launay.

"On a vu comment Alain Fischer a organisé la conférence citoyenne au moment de l'obligation du passage à 11 vaccins obligatoires chez l'enfant, il a mené ça de manière remarquable donc j'ai entièrement confiance dans la façon dont il va organiser cette campagne", a-t-elle expliqué.

Pour l'infectiologue Odile Launay, "on a de fortes chances d'avoir une 3e vague"

L'infectiologue Odile Launay, invitée ce lundi de BFMTV-RMC, a estimé qu'il y a "de fortes chances d'avoir une 3e vague" et que le vaccin "ne risque pas de l'empêcher".

"Cela dépend de la façon dont les Français vont respecter les consignes qui leur sont données, à savoir ne pas se retrouver trop nombreux et respecter les gestes barrières lors des fêtes de fin d'année," a-t-elle ajouté.

Un tiers des Britanniques frileux à l'idée de se faire vacciner

Outre-Manche aussi, la vaccination inquiète une partie de la population. Plus d'un tiers des Britanniques affirment qu'il est "peu probable" qu'ils se fassent vacciner, selon un sondage Opinium pour The Observer. Une large partie s'inquiète notamment des éventuels effets secondaires ou doute de son efficacité.

La Russie a commencé à vacciner, le Royaume-Uni se prépare pour mardi

La Russie a déjà commencé à vacciner sa population. Le vaccin Spoutnik V a commencé à être innoculé à Moscou aux travailleurs sociaux, aux personnels médicaux et aux enseignants dans 70 centres ouverts dans la capitale.

Le Royaume-Uni, pays le plus endeuillé d'Europe (61.014 morts), doit emboîter le pas ce mardi. "Nous faisons passer en premier les plus vulnérables et les plus de 80 ans, le personnel des maisons de retraite" et du service public de santé, selon le ministre de la Santé Matt Hancock.

5000 cas par jour pour déconfiner le 15 décembre? "Impossible"

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau direct consacré à l'évolution de l'épidémie de coronavirus. L'objectif fixé par Emmanuel Macron sera-t-il atteint? "Le 15 décembre, si nous sommes bien arrivés autour des 5000 contaminations par jour (...), le confinement pourra être levé, avait annoncé le président de la République lors de sa dernière allocution télévisée.

Mais avec 11.022 nouveaux cas rapportés ce dimanche, on en est encore loin. "On est un peu inquiets par rapport au nombre total de personnes infectées", a confirmé Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, sur BFMTV. "Ça va être très compliqué, voire même impossible puisqu'on voit même qu'on a une légère augmentation qui se confirme ces derniers jours."

BFMTV