BFMTV

Diabète, hypertension, obésité... Les cas graves de coronavirus sont souvent liés à d'autres maladies

-

- - -

Les personnes déjà fragilisées par une maladie sont bien plus susceptibles de développer des formes graves de coronavirus selon des chiffres publiés par Santé Publique France.

"Les personnes de plus de 70 ans et les personnes fragiles" doivent être protégées en priorité, avait déclaré Emmanuel Macron lors de son premier grand discours à propos de la pandémie de coronavirus, jeudi 12 mars.

Ces "personnes fragiles" sont celles ayant des maladies chroniques. En France, selon un décompte réalisé par Le Figaro, cela concerne des millions de personnes: 15 millions de Français souffriraient d'hypertension, entre 6,5 et 8 millions seraient obèses, et plus de trois millions auraient du diabète.

On savait déjà qu'en Chine, ces dernières avaient été davantage exposées aux formes les plus graves de coronavirus. Le constat est semble-t-il le même en France.

Deux tiers des personnes en réanimation ont au moins une maladie chronique

Un mois et demi après le début de l'épidémie dans l'Hexagone, les données compilées par Santé Publique France confirment que les personnes fragiles sont nombreuses parmi les cas les plus graves.

Le dernier bulletin épidémiologique daté du 16 avril livre des détails sur la santé d'environ 2700 patients atteints de cas graves de coronavirus. Il s'agit donc de données partielles puisque plusieurs milliers de personnes sont passées par les services de soins intensifs depuis le début de l'épidémie en France.

Sur 2728 patients, seulement un tiers n'avaient pas de maladie chronique avant d'être admis en réanimation. L'infographie ci-dessous expose les pathologies les plus communes chez les personnes hospitalisées en soins intensifs.

Autant de maladies chroniques parmi les décès

Sans surprise, on retrouve également de nombreuses personnes fragiles parmi les victimes du coronavirus. La proportion de malades chroniques est quasiment la même: des comorbidités ont été renseignées pour deux tiers des cas.

Sur 6194 personnes mortes, seulement 2047 n'avaient pas de maladies chroniques avant d'être contaminées. L'infographie ci-dessous expose les pathologies les plus communes chez les personnes décédées à cause du coronavirus.

Un mois après la mise en place du confinement, le 17 mars 2020, on compte au moins 17.920 décès liés au Covid-19 en France. Ce vendredi, on apprend par ailleurs, d'après des données de Santé Publique France, qu'un décès du coronavirus sur 2 survenu en France entre le 1er mars et le 14 avril concernait un ou une résidente d'Ehpad.

Louis Tanca