BFMTV

Des somnifères vendus par erreur à la place d'un diurétique

L'Agence du médicament rappelle deux lots du diurétique Furosémide, qui contiennent par erreur des somnifères.

L'Agence du médicament rappelle deux lots du diurétique Furosémide, qui contiennent par erreur des somnifères. - -

Une erreur de conditionnement de médicaments a entraîné le remplacement de médicaments diurétiques par... des somnifères. Deux lots sont concernés.

Deux lots d'un medicament générique diurétique du laboratoire Teva, le Furosémide Teva 40 mg, ont été vendus alors qu'elles contiennent par erreur un somnifère produit par le même laboratoire, le Zopiclone Teva 7,5 mg. L'Agence de securité du medicament lance un message d'alerte, et les deux lots font l'objet d'une mesure de rappel.

Il s'agit des lots Y175 (date d'expiration: 08/2015) et Y176 (date d'expiration: 08/2015), avec 95.000 boites par lots, a précisé l'Agence du médicament dans un communiqué. Leur vente a été bloquée dès vendredi soir.

Un numéro vert mis en place

Les patients traités par du Furosémide Teva 40 mg (spécialité générique du Lasilix) "doivent cesser de prendre ce médicament dès maintenant" et "rapporter leurs boites dès le samedi 8 juin à leur pharmacien qui leur remettra une nouvelle boite de traitement", souligne le communiqué.

Un numéro vert 0800.51.34.11, destiné aux personnes susceptibles de prendre ce diurétique, utilisé pour traiter l'hypertension, a été mis en place.