BFMTV

Coronavirus: un mariage à Annecy devient le plus gros cluster de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Vue aérienne du lac d'Annecy

Vue aérienne du lac d'Annecy - JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Au moins 40 personnes ont été testées positives après la tenue d'un mariage à bord d'un bateau de croisière sur le lac d'Annecy. La campagne de dépistage lancée par l'ARS se poursuit.

Un mariage qui s'est tenu le 14 juillet à Annecy est devenu la source de l'un des clusters les plus importants de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce jour-là, un peu plus de 90 personnes s'étaient réunies à bord d'un bateau de croisière sur le lac d'Annecy, précise Ouest France.

Un premier cas positif est détecté dès le 16 juillet. Rapidement 12 personnes, puis 21, sont identifiées comme porteuses du virus. Au moins 40 cas de Covid-19 liés à ce cluster ont désormais été détectés, rapporte le Journal du dimanche, alors qu'une campagne de dépistage a été lancée le 23 juillet par l'ARS d'Auvergne-Rhône-Alpes.

De multiples ramifications

Les investigations de l'Agence régionale de santé lui ont permis de recenser plus de 200 personnes ayant été en contact avec les convives du mariage. Prévenus des risques de contamination le 19 juillet, certains d'entre eux avaient déjà pris part à d'autres événements sociaux.

L'un des serveurs, présent à bord du bateau de croisière, s'était ainsi déjà rendu à repas de fiançailles à Oyonnax, dans l'Ain, où au moins deux personnes ont depuis été testées positives au Covid-19. Un enfant ayant participé aux festivités du mariage et contracté le virus sans le savoir s'est quant à lui rendu dans un centre de loisir de Haute-Savoie où il a cotoyé 28 personnes, parmi lesquelles au moins 3 cas ont été recensés.

Les investigations compliquées par la période estivale

L'Agence régionale de santé poursuit sa campagne de dépistages, mais le brassage social lié à la période estivale complique les investigations.

"Ce cluster ne présente pas de complexité mais des ramifications qui demandent de passer de nombreuses heures à rappeler les personnes, Le contexte de l’été fait qu’il y a du brassage. Les gens bougent beaucoup", confie l'ARS au Journal du dimanche.

La compagnie de bateaux sur l'un desquels le mariage s'est tenu a désormais interdit la tenue de tels événements.

Maëllyss Hedin Journaliste BFMTV