BFMTV

Coronavirus: un avion militaire a transporté six malades de Mulhouse à Bordeaux

Six malades du Covid-19 ont été transportés de l'hôpital de Mulhouse à celui de Bordeaux ce samedi, à bord d'un avion militaire.

Un avion militaire médicalisé a transporté six malades du Covid-19 de l'Alsace vers l'Aquitaine, ce samedi. Il avait décollé d'Istres (Bouches-du-Rhône) samedi matin vers la base de Bâle-Mulhouse, où il a embarqué des patients atteints du nouveau coronavirus à destination de l'hôpital de Bordeaux. Il a atterri en début d'après-midi.

Il s'agit du second A330 Phénix de l'armée de l'air équipé par le service de santé des armées (SSA) - un dispositif réservé jusque-là aux zones de conflits - utilisé en quelques jours pour évacuer des malades d'Alsace vers d'autres régions.

Parly: "Les armées continuent leur mobilisation pour les Français"

"Les armées continuent leur mobilisation pour les Français, a écrit la ministre Florence Parly sur Twitter samedi matin au moment du décollage de l'avion. L’armée de l’air et le service de santé des armées vont à nouveau évacuer des patients atteints de Covid-19 de l’hôpital de Mulhouse vers la région Aquitaine. L'A330 Phénix vient de décoller pour Mulhouse."

Mercredi, l'armée de l'air a déjà procédé à l'évacuation de six patients de Mulhouse vers Marseille et Toulon.

Le Haut-Rhin est un foyer majeur de la maladie depuis un grand rassemblement évangélique fin février à Mulhouse. Dans l'ensemble de la région Grand Est, 1.551 personnes sont hospitalisées et 105 sont décédées du coronavirus, selon les chiffres communiqués vendredi par l'Agence régionale de santé.

Au cours du week-end, la marine est aussi mise à contribution pour transférer des malades de Corse vers la Côte d'Azur. Le porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre se rend à Ajaccio pour l'évacuation sanitaire d'une dizaine de patients atteints du Covid-19 vers des établissements de Marseille.

Par ailleurs, le déploiement de l'hôpital de campagne qui doit aider à désengorger l'hôpital de Mulhouse, saturé par les malades du coronavirus, était en cours samedi matin. Il comptera 30 lits de réanimation et une centaine de membres du personnel soignant.

LP avec l'AFP