BFMTV

Coronavirus: le bilan s'alourdit avec 319 morts en 24h

La direction générale de la Santé a annoncé ce samedi la mort de 319 personnes supplémentaires en 24 heures en France. Au total, 2314 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de l'épidémie, et 37.575 personnes ont été testées positives.

Le bilan continue de s'alourdir. Depuis le début de l'épidémie, 2314 personnes sont mortes du coronavirus en milieu hospitalier en France, soit 319 de plus en 24 heures, et 37.575 cas de contamination sont désormais recensés, a fait savoir la direction générale de la Santé ce samedi soir.

"Les quinze premiers jours d'avril seront difficiles, encore plus difficiles que les quinze jours qui viennent de s'écouler", a prévenu le Premier ministre Edouard Philippe au cours d'une conférence de presse.

4273 personnes dans un état grave

17.620 personnes sont désormais hospitalisées sur le territoire national, dont 4273 en réanimation dans un état grave, soit un nouvel afflux de 486 personnes en une seule journée. 6624 personnes sont quant à elles considérées comme guéries et sorties de l'hôpital dont 926 ces dernières 24 heures.

50.000 tests PCR d'ici fin avril

La veille le directeur général de la Santé Jérôme Salomon avait annoncé la mort de 1.995 personnes, soit 299 de plus en 24 heures, ainsi que 32.964 cas de contamination au Covid-19. 15.732 personnes étaient alors hospitalisées en France, dont 3787 dans un état grave.

Par ailleurs, 12.000 tests PCR dits "classiques" sont actuellement réalisés chaque jour en France a annoncé ce samedi Olivier Véran. Le ministre de la Santé souhaite que le pays atteigne les 30.000 test PCR d'ici la fin de semaine et 50.000 tests classiques ainsi que 30.000 tests rapides par jour d'ici fin avril.

Le ministre a également annoncé que la France a passé commande de 5 millions de tests rapides pour permettre d'augmenter les capacités de dépistage de l'ordre de 30.000 tests supplémentaires par jour au mois d'avril, 60.000 au mois de mai et plus de 100.000 tests par jour au mois de juin

Hugues Garnier