BFMTV

Coronavirus: Philippe prévient que "les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours" écoulés

Lors d'une conférence de presse organisée avec le ministre de la Santé et plusieurs spécialistes, le Premier ministre a voulu jouer la carte de la clarté et de la franchise, en affirmant que le débat ne faisait que commencer contre la propagation du coronavirus.

Le Premier ministre Edouard Philippe a prévenu ce samedi que "les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler" dans la crise du coronavirus en France, car "le combat ne fait que commencer".

"Je veux vous dire les choses avec clarté et franchise. Le combat ne fait que commencer, les 15 premiers jours d'avril seront encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler", a déclaré Edouard Philippe lors d'un point d'information aux Français tenu avec le ministre de la Santé Olivier Véran.

Le Premier ministre s'est félicité d'"un effort collectif", "d'abord celui des soignants, admirables, courageux, engagés", "mais aussi l'effort remarquable de ceux qui, en deuxième ligne, assurent la continuité de la vie de la nation".

Jé. M. avec AFP