BFMTV

Coronavirus: l'AP-HP a collecté 41 millions d'euros de dons

La prise de rendez-vous en ligne facilite les consultations dans les services de l'AP-HP

La prise de rendez-vous en ligne facilite les consultations dans les services de l'AP-HP - Martin BUREAU / AFP

Les hôpitaux publics parisiens avaient lancé un appel aux dons au mois de mars afin de soutenir les personnels soignants et financer la recherche.

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) y voit un "formidable élan de générosité". Sa Fondation annonce ce mercredi dans un communiqué avoir récolté un total de 41 millions d'euros de dons. Un montant colossal, en partie cumulé grâce à la création d'un "fonds d'urgence Covid-19", le 12 mars dernier. Son objectif: soutenir la recherche et les personnels soignants, "mis à rude épreuve dans la lutte face à l'épidémie."

"Le montant collecté au sein du "fonds d’urgence Covid-19" dépasse aujourd’hui les 21 millions d’euros, avec 26 dons supérieurs à 100.000 euros", précise le communiqué. S'y ajoute un chèque de 20 millions d'euros de la part d'Hermès. Ce dernier permettra "d'équiper les hôpitaux de l’AP-HP en Seine-Saint-Denis, de financer la promotion professionnelle pour les aides-soignants et de renforcer les capacités d’innovation de l’AP-HP."

14,1 millions d'euros déjà "engagés"

Sur ce montant total, 14,1 millions d'euros ont déjà été "engagés", poursuit l'AP-HP: "Pour les soignants, cette extraordinaire générosité a immédiatement permis par exemple de prendre en charge - à hauteur plus de 5,4 millions d’euros et en urgence - le financement de repas de qualité pendant plusieurs semaines, des équipements de protection pour les personnels en première ligne et du matériel pérenne pour permettre aux patients et aux familles de rester en contact."

En outre, 7,2 millions d'euros ont été dédiés à la poursuite "des premiers essais de nouveaux traitements" et ont permis de "financer des projets stratégiques pour la lutte contre l’épidémie et des projets sans financement public."

Les hôpitaux publics parisiens soulignent enfin avoir pu bénéficier d'un soutien non-pécuniaire: matériel, nourriture, logements, moyens de transports, etc. "Une générosité extraordinaire", insiste le communiqué, émanant d'associations, de particuliers ou d'entreprises.

Florian Bouhot