BFMTV

Ces pharmaciens qui vendent des petits pois

-

- - -

Pour répondre à Michel Edouard Leclerc qui veut vendre des médicaments dans ses hypermarchés, les pharmaciens mettent en vente des produits alimentaires…

Des petits pois, de l'huile, de la semoule... Des produits d'épiceries que l'on trouve désormais dans des pharmacies de Montpellier et des environs. C'est la réponse des pharmaciens à Michel Edouard Leclerc, qui souhaite vendre des médicaments dans ses hypermarchés.

En effet, Michel Edouard Leclerc a lancé vendredi 4 avril une campagne publicitaire pour réclamer la vente dans ses supermarchés de certains médicaments non remboursables. Selon lui, les médicaments à prescription facultative seraient vendus 25% moins chers dans ses parapharmacies, par rapport à la moyenne, si le gouvernement ouvrait ce marché à la distribution.

Marion Rogier, la pharmacienne du parc à Ballon à Montpellier, explique que dans sa pharmacie, on peut désormais trouver « des lentilles, de l'huile, de la farine, des tomates, etc... » et le tout « au milieu de l'aspirine, tout bien mélangé avec le paracétamol, les bains de bouches, les gouttes pour le nez, etc... ». Elle explique que « puisque Mr Leclerc fait de l épicerie habituellement et qu'il veut maintenant faire du médicament, je veux lui montrer ce qui se passerait si nous aussi on faisait de l'épicerie ». Elle précise qu'elle a « fait 6 ans d'études, c'est une chose sérieuse, et on ne délivre pas un médicament comme on délivre un paquet de farine ».

La rédaction et Laurent Damiron