BFMTV

Beaucoup de gastroentérites mais peu de grippes en France

BFMTV

Une forte hausse des cas de gastroentérites a été relevée la semaine passée, alors que la grippe reste encore relativement peu active en France, selon les points publiés jeudi par deux réseaux de surveillance des épidémies en France.

Le réseau Sentinelle de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) chargé de collecter des données épidémiologiques d'un réseau de médecins généralistes, estime "forte" l'activité des "diarrhées aiguës" mais cela reste toutefois encore "sous le seuil" de l'épidémie. Les cas les plus nombreux se situaient la semaine passée dans le Sud-Est, le Sud-Ouest et le Nord.

Le virus de la grippe progresse mais son activité reste "faible", selon les réseaux Sentinelles et Grog, qui s'occupe de la surveillance de la grippe.

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) a récemment rappelé que l'arme la plus efficace contre les infections de l'hiver restait le lavage des mains.

Ce geste simple est "encore trop souvent négligé" alors que "80% des microbes (virus et bactéries) se transmettent par les mains", selon l'Inpes.