BFMTV

"Vous ne m'aurez pas une deuxième fois": la discrète blague de Jean Castex à la sortie du Conseil des ministres

Le Premier ministre Jean Castex quitte l'Elysée après le conseil des ministres le 7 juillet 2020

Le Premier ministre Jean Castex quitte l'Elysée après le conseil des ministres le 7 juillet 2020 - Ludovic Marin © 2019 AFP

Le Premier ministre a volontairement glissé une note au-dessus de ses dossiers dans laquelle il s'adresse aux journalistes, en référence à une bourde de la semaine passée.

De l'art de l'autodérision. À l'issue du Conseil des ministres ce mercredi, le Premier ministre s'est amusé à placer une note à destination des journalistes au-dessus de ses dossiers, comme un clin d'oeil à la bourde commise à la sortie du précédent Conseil.

Un os à ronger

En effet, la semaine dernière, le cliché d'une autre note du Premier ministre avait circulé, dans laquelle était évoqué le sort de Gabriel Attal au sein du gouvernement. Laissée involontairement découverte au sommet de la pile de dossiers portée par Jean Castex, cette note n'était de toute évidence pas censée être rendue publique. On pouvait y lire:

"Finalement, on a trouvé un os à ronger supplémentaire pour le jeune Gabriel?"

Il s'agit, selon Le Canard Enchaîné, d'un message transmis à Alexis Kohler, secrétaire général de l'Élysée, afin de proposer un second poste à Gabriel Attal au gouvernement en plus du porte-parolat. Le jeune élu de Vanves aurait souhaité conserver le porte-feuille de la vie associative en plus de sa nouvelle nomination. "Pas possible", lui avait alors répondu Alexis Kohler, au motif que cette attribution dépend du ministère de l'Éducation nationale.

Autodérision

La diffusion de la note avait mis le nouveau locataire de Matignon dans un certain embarras et mit les réseaux sociaux en émoi pour trouver la transcription exacte du texte. Ce mercredi, le Premier ministre a préféré joué la carte de l'autodérision, en affichant volontairement une note dans laquelle il est écrit:

"Vous ne m'aurez pas une deuxième fois!"

Et d'ajouter, à destination des journalistes: "Bel été à vous."

Esther Paolini Journaliste BFMTV