BFMTV

Visite de Poutine annulée: Sarkozy dénonce "la guerre froide" de Hollande avec la Russie

En déplacement en Haute-Savoie ce mardi, Nicolas Sarkozy a estimé que la décision de Vladimir Poutine d'annuler sa visite à Paris était "une très mauvaise chose".

Après plusieurs jours d'incertitudes, le Kremlin a annoncé ce mardi que la visite de Vladimir Poutine en France, prévue pour le 19 octobre, était annulée. Une décision consécutive aux tensions entre Moscou et Paris à propos de la crise syrienne.

L'annulation du rendez-vous n'a pas manqué de faire réagir Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'Etat a critiqué le fonctionnement de la diplomatie française à l'égard de Moscou.

"Je regrette la politique conduite avec constance vis-à-vis de la Russie. J'ai des désaccords avec Poutine mais je considère que l'intérêt de la France c'est de dialoguer avec la Russie. Bien sûr qu'on a des désaccords, mais si on ne dialogue pas comment va-t-on les régler?", s'est-il interrogé.

Le candidat à la primaire de la droite a estimé qu'il fallait "parler avec la Russie pour lui expliquer en quoi son attitude n'est pas acceptable sur certains dossiers". Il a également fustigé "cette stratégie qui consiste à faire la guerre froide avec la Russie", qui est selon lui "une erreur" matérialisée "depuis cinq ans dans le bourbier syrien".

M.-C.M. avec Agathe Lambret