BFMTV

Un député LaREM plaide pour la réunification de la Bretagne et de la Loire-Atlantique

Florian Bachelier, le 19 juin 2017, à Paris.

Florian Bachelier, le 19 juin 2017, à Paris. - THOMAS SAMSON / AFP

Pour le député d'Ille-et-Vilaine Florian Bachelier, ce retour du département dans le giron breton irait dans "le sens de l'histoire".

C'est un vieux débat qui fait rage depuis les années 1950, lorsque le département de Loire-Atlantique a été administrativement délesté de la Bretagne, au profit des Pays-de-la-Loire.

Interrogé par Le Télégramme sur l'opportunité de créer collectivité unique, une Assemblée de Bretagne, qui impliquerait la fusion de la région et des quatre départements bretons, le député La République en Marche (LaREM) d'Ille-et-Vilaine Florian Bachelier a indiqué: "Plus ça va, plus j'y suis favorable, et à cinq départements."

Le journal rappelle que le projet d'Assemblée de Bretagne, sans la Loire-Atlantique toutefois, avait déjà été porté par des figures telles que Jean-Jacques Urvoas, éphémère ministre de la Justice de François Hollande, ou encore Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale et député du Finistère.

"Le sens de l'histoire"

Pour le premier questeur du Palais-Bourbon, le rattachement du département de Loire-Atlantique à la péninsule armoricaine irait dans "le sens de l'histoire" et "permettrait une émulation".

"On ne doit plus être sur un rapport Rennes-Brest mais sur un rapport Rennes-Nantes-Brest. Il pourrait y avoir une énergie supplémentaire", fait valoir l'élu auprès du quotidien régional.

En août 2019, Le Télégramme avait dévoilé les résultats d'un sondage sur une Bretagne à cinq départements. 47% des Bretons interrogés s'y étaient déclarés favorables et 53% des habitants de Loire-Atlantique.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV