BFMTV

Pour 3 Français sur 4, la réélection de Hollande n'est pas "souhaitable"

Le chef de l'Etat François Hollande, dimanche 29 novembre 2015 à Bruxelles.

Le chef de l'Etat François Hollande, dimanche 29 novembre 2015 à Bruxelles. - Thierry Charlier - AFP

A 15 mois de l'élection présidentielle, François Hollande est loin de faire figure de favori. Déjà contesté dans son camp, qui ne voit pas forcément en lui le candidat naturel de la gauche et où de nombreuses personnalités réclament une primaire, un sondage Viavoice pour Libération publié mardi soir souligne que 3 Français sur 4 (75%) considèrent que la réélection de François Hollande en 2017 n'est pas "souhaitable".

Hollande devra passer par une primaire

Si 22% des personnes interrogées pensent qu'une victoire de l'actuel chef de l'Etat à l'élection présidentielle l'année prochaine est "possible" (contre 70%), seuls 16% la jugent "souhaitable". Plus d'un Français sur deux (53%) et 79% des sympathisants de gauche considèrent par ailleurs qu'"une union de la gauche (socialistes, écologistes, Front de gauche...) autour d'une candidature commune" serait "indispensable pour assurer la présence d'un candidat de gauche au second tour" en 2017. Si 35% jugent une telle hypothèse "possible", 41% la jugent "souhaitable".

Par ailleurs, 47% des personnes interrogées (contre 31%) se disent "favorables" à une primaire à gauche qui rassemblerait "tous les candidats potentiels à gauche, y compris François Hollande". 74% des proches de la gauche (contre 31%) y sont favorables. A l'inverse, 28% des Français, et 36% des proches de la gauche, souhaitent une primaire qui rassemblerait "uniquement des candidats de gauche opposés à la politique de François Hollande".

Juppé et Valls se détachent

Alain Juppé à droite et Manuel Valls à gauche apparaissent par ailleurs comme les meilleurs candidats de leurs camps pour 2017. Chez les proches de la droite et du centre, Alain Juppé (36%) devance Nicolas Sarkozy (22%), Bruno Le Maire (10%) et François Bayrou (8%). Chez ceux de la gauche, Manuel Valls (17%) arrive devant Martine Aubry (14%), François Hollande (13%) et Ségolène Royal (10%). Sur l'"ensemble des Français", Alain Juppé (33%) devance Nicolas Sarkozy (14%) et Manuel Valls (18%) est à égalité avec Emmanuel Macron (18%), François Hollande ne recueillant que 5% de réponses positives.

Près d'un Français sur deux (48%, -3) considère par ailleurs que le maire de Bordeaux ferait "un bon président de la République". Il devance dans l'ordre Emmanuel Macron (32%, -1), Manuel Valls (31%, -2), François Fillon (27%, -4), François Bayrou (27%, -1) et Nicolas Sarkozy (25%, +1). François Hollande est loin derrière, avec 17% (-3) de réponses positives.

Enquête réalisée en ligne du 3 au 5 février, auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

la rédaction avec AFP