BFMTV

SONDAGE BFMTV - 52% des Français opposés à la mise en place d'un "pass sanitaire"

Un masque jetable (illustration)

Un masque jetable (illustration) - Roslan RAHMAN © 2019 AFP

Cette mesure reste à être formellement définie mais ne serait pas correlée à la vaccination.

Pas de passeport vaccinal mais un "pass sanitaire" envisagé, avait évoqué Emmanuel Macron jeudi dernier lors d'une réunion en visioconférence avec les dirigeants de l'Union européenne. Une réunion consacrée à "l'après-Covid", avec cette mesure notamment à l'ordre du jour, se tient ce mercredi à l'Élysée. Cette disposition aux contours flous ne serait donc pas conditionnée à la vaccination.

Selon un sondage Elabe réalisé pour BFMTV, la mise en oeuvre d'un tel pass sanitaire divise les Français. Interrogés sur cette mesure, qui pourrait par exemple conditionner l'accès à des lieux publics sous réserve de la présentation d'un test négatif récent, 52% des sondés se disent opposés, dont 31% "très opposés" et 21% "assez opposés".

Écart selon l'âge

Elabe note que cette opposition est assez proche de celle rencontrée il y a deux semaines concernant un éventuel passeport vaccinal.

Les personnes âgées de 65 ans et plus sont les plus favorables à un pass vaccinal: elles sont 62% à se déclarer pour, contre 56% des 18-24 ans.

*L'étude a été réalisée par l'institut Elabe pour BFMTV, les 2 et 3 mars 2021 par Internet, sur un échantillon de 1003 personnes représentatif de la population française, selon la méthode des quotas.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV