BFMTV

Salon de l'agriculture: comment Macron sélectionne 800 agriculteurs

Emmanuel Macron en janvier 2017.

Emmanuel Macron en janvier 2017. - Benjamin Cremel - AFP

Jeudi prochain, deux jours avant l'ouverture du Salon de l'agriculture, le président de la République ouvrira les portes de l'Elysée à 800 jeunes agriculteurs.

Le samedi 24 février, Paris accueillera agriculteurs, stands, produits régionaux et bêtes des plus beaux cheptels français à l'occasion du Salon de l'agriculture. Et le chef de l'Etat compte préparer cet événement annuel, en accueillant le jeudi précédent une réception dans le palais présidentiel de 800 jeunes agriculteurs à l'occasion d'un cocktail, qui, dans la forme, devrait ressembler à s'y méprendre à sa rencontre élyséenne avec les maires de France, en novembre dernier. 

Cinq critères

L'affaire a été conçue quelques semaines en amont. Fin janvier, un mail est parti du cabinet du président de la République vers toutes les préfectures. Dans ce message, signé par le chef de cabinet, consigne était donnée à chaque préfet de choisir dans son département dix agriculteurs selon cinq critères. La sélection devait tenir compte de la parité hommes/femmes, du pluralisme syndical, de la diversité des filières et des profils. Les agriculteurs retenus devaient aussi avoir moins de 35 ans et s'être installés en 2017. 

Ce rendez-vous fixé à 800 agriculteurs frais émoulus est le dernier acte en date d'une campagne d'Emmanuel Macron en direction du monde paysan. Au début du mois de janvier, il avait ainsi adressé ses vœux aux agriculteurs, puis s'était déplacé pendant deux jours dans le Puy-de-Dôme pour évoquer les sujets occupant ce secteur économique. Il s'agit cette fois-ci de s'afficher aux côtés de la jeune génération des exploitants agricoles. Le thème du redécoupage des zones défavorisées suscite actuellement la colère de nombreux agriculteurs. 

R.V. avec Camille Langlade