BFMTV

« Royal et Delanoë, seuls gagnants de la Rochelle »

BFMTV
Invité des Grandes Gueules ce lundi 1er septembre, Vincent Peillon, député de la Somme et fidèle soutien de Ségolène Royal dresse le bilan de l'université d'été du PS qui s'est achevée hier à la Rochelle.

Ce week-end, les alliances, discussions, rapprochements, séparations sont allés bon train à la Rochelle, où le Parti Socialiste tenait comme chaque année son université d'été. A 2 mois et demi du Congrès du parti et de l'élection de leur nouveau premier secrétaire du parti, les socialistes semblent toujours aussi éparpillés.

Vincent Peillon, député de la Somme dresse un bilan plutôt positif de ces 3 jours, du moins pour celle qu'il soutient dans sa candidature à la succession de François Hollande, Ségolène Royal : « Je pense qu'il y a deux personnes qui s'en tirent - c'est d'ailleurs à peu près les commentaires et études que l'on a ce matin, c'est Ségolène Royal, qui ne s'est pas mêlée à cet espèce de... et Bertrand Delanoë, qui a fait correctement son boulot. Tous les autres se sont abîmés dans des combinaisons, des contre-combinaisons : que ce soit Martine Aubry dans des alliances improbables avec Fabius... ça, les Français n'en veulent pas ; les militants non plus. Ça a été le cas pour Pierre Moscovici qui a eu les déceptions que l'on sait. Je dirais que tout le monde s'est abîmé, sauf Bertrand Delanoë et Ségolène Royal. »

La rédaction-Les Grandes Gueules