BFMTV

"N'ayez pas peur": le message de Blanquer aux parents pour le retour des enfants à l'école

Le ministre de l'Education assure que le retour en cours se fera dans un "cadre sanitaire strict", et rappelle que l'école est obligatoire.

12,4 millions d'élèves français font leur rentrée ce mardi, alors que l'épidémie de coronavirus en France continue de courir. Face à ce retour à l'école inédit, les parents d'élèves se montrent plus ou moins confiants. Interrogé ce mardi sur BFMTV-RMC, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a voulu les rassurer.

"N'ayez pas peur", a lancé le ministre à l'attention des parents d'élèves, rappelant que "l'éducation c'est fondamental, l'école c'est fondamental, on a besoin de l'école, l'école ce n'est pas superfétatoire, l'école n'est pas marginale, l'école n'est pas du luxe".

"Un cadre sanitaire strict"

Jean-Michel Blanquer rappelle qu'un "protocole sanitaire strict" a été mis en place: les gestes barrières seront plus que jamais à l'ordre du jour. La distanciation physique devra, elle, être recherchée dans la mesure du possible, mais elle ne sera pas obligatoire. Les enseignants porteront un masque, de même que les élèves à partir du collège, y compris pendant la récréation. Chacun devra avoir le sien mais les établissements disposeront de stocks de secours en cas de besoin.

"Nous assurons un cadre sanitaire stricte, bien plus stricte que ce que beaucoup d'enfants ont vécu pendant les vacances par exemple", a fait valoir Jean-Michel Blanquer. "Il ne faut pas d'un seul coup, quand il s'agit de l'école, se mettre à avoir des peurs qu'on n'a pas pour des matières où il y aurait plus sujet à avoir peur".

"L'école est obligatoire"

Le ministre a également rappelé que "l'école est obligatoire et on n'est pas absent de l'école sans justification".

En mai dernier, lors du déconfinement scolaire, le retour n'avait pas été obligatoire. Cette fois, il faudra apporter un certificat médical en cas de manquement de journées de classe.

D'après Jean-Michel Blanquer, toutes les écoles, tous les collèges et lycées sont ouverts ce mardi, à quelques exceptions près. À La Réunion, plusieurs écoles n'ont pas pu rouvrir à la rentrée (le 17 août dernier), en raison d'identification de clusters. "Dans les jours qui viennent, il est possible que nous prenions des décisions de fermeture d'une classe ou d'une école", en cas de cas avérés de coronavirus, a également prévenu le ministre.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV