BFMTV

Réforme des retraites: Cédric Villani demande un référendum après le débat

Invité de "Capitale 2020" sur BFM Paris, le député LaRem de l'Essonne, candidat à la mairie de Paris, demande la tenue d'un référendum sur le délicat dossier de la réforme des retraites.

Un message adressé à Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Sur BFM Paris, ce jeudi, dans l'émission "Capitale 2020", Cédric Villani a donné sa solution sur la réforme des retraites. Candidat à la mairie de Paris, le député estime qu'il faut un référendum. Il appelle à un vote des Français à l'issue du débat. "Je pense qu'à la fin, pour que ce système soit bien accepté, il nous faut un référendum", juge-t-il. 

"En tant que citoyen, et comme j'ai porté le projet aux législatives en 2017, je pense que c'est une réforme majeure, qui doit se faire", estime celui qui brigue la succession d'Anne Hidalgo, comme candidat dissident de LaRem, à la mairie de Paris. "Cela fait 30 ans qu'elle plombe le débat public", déplore-t-il. "Nous voulons un système juste, universel, équitable. Je suis de tout coeur avec Jean-Paul Delevoye pour la préparation de ce système des retraites", poursuit le mathématicien. 

A deux semaines du 5 décembre

Pour lui, ce référendum doit se tenir après la série de débats publics. "Avec une question élaborée par tous les partenaires", indique le parlementaire. "Cela permettra de dire à la France: 'nous avons franchi ce pas tous ensemble'." 

Un message qui ne fait sans doute pas les affaires de l'exécutif, Emmanuel Macron en tête, à deux semaines d'une grève importante sur le sujet et alors que l'ambiance se crispe. En effet, ce jeudi, la CFDT-Cheminots a annoncé son ralliement à la grève du 5 décembre, tandis que des ministres dénonçaient des "revendications très corporatistes" et accusaient la CGT de ne pas "jouer le jeu de la démocratie sociale".

Les Français opposés à la réforme selon un sondage

En plus des syndicats de la la SNCF, à la RATP, chez Air France et chez les représentants des chauffeurs de poids lourds ont prévu de se mobiliser le 5 décembre contre la réforme des retraites.

L'hypothèse de ce référendum est toutefois peu probable. Au gouvernement, personne ne défend cette démarche. Dans la majorité, Cédric Villani est, pour l'instant, seul à proposer cette possibilité. Les sondages indiquent qu'une majorité (relative) des Français est opposé à cette réforme. Ils sont 47% à être contre cette réforme, contre 29% de Français favorables, selon un sondage Elabe du 7 novembre

Ce n'est pas la première fois que Cédric Villani propose un référendum. En campagne pour la mairie de Paris, il propose également un référendum, local cette fois, sur les rythmes scolaires dans la capitale. 

Ivan Valerio