BFMTV

Présidence FN: Dillies, candidat déclaré face à Le Pen, demande un délai plus long

Eric Dillies.

Eric Dillies. - DENIS CHARLET / AFP

Eric Dillies, qui mène le Front national lillois, a déclaré sa candidature vendredi à la présidence du FN. Il réclame un délai supplémentaire car il n'a plus que quelques heures pour déposer les parrainages nécessaires.

Éric Dillies, patron du FN à Lille, a déclaré vendredi sa candidature à la présidence du parti face à Marine Le Pen, tout en lui demandant de "reporter l'échéance du dépôt de candidature", prévue samedi, s'attirant une fin de non-recevoir de l'entourage de la patronne du FN. "Élu de terrain et militant de notre mouvement depuis 30 ans, j'ai décidé de me présenter à la présidence du Front national. Il ne peut exister d'élection crédible sans choix. Or, nous sommes à quelques heures de la clôture du dépôt des candidatures et il n'y a pas, pour le moment, d'autre candidat que la présidente sortante", affirme Eric Dillies dans un communiqué.

Le congrès se tiendra les 10 et 11 mars 

"Je demande donc au Front national et à sa présidente, Marine Le Pen, de reporter l'échéance du dépôt de candidature et d'en changer son mode de parrainage. Ainsi, seront mises en place les conditions nécessaires au vrai débat démocratique dont notre mouvement a besoin pour accomplir sa refondation", souligne-t-il.

Actuellement, il faut le parrainage de vingt secrétaires départementaux FN (les "SD"), pour être candidat à la présidence du parti. "Pour être valides, ils doivent être réceptionnés par le Secrétaire général d'ici le samedi 21 octobre 2017 inclus. A ce jour, seule Mme Marine Le Pen a fait acte de candidature" précisait un communiqué du FN le 21 septembre. Le congrès est prévu les 10 et 11 mars à Lille.

R.V. avec AFP