BFMTV

Pour Estrosi, "les Républicains paient des erreurs fondamentales"

Christian Estrosi à Paris le 9 septembre 2016.

Christian Estrosi à Paris le 9 septembre 2016. - François Nascimbeni - AFP

Sur notre antenne, ce dimanche, Christian Estrosi s'est montrée très offensif envers sa famille politique après un premier tour de législatives qui la voit largement distancée par "En Marche!".

Le maire LR de Nice Christian Estrosi a pointé ce dimanche "l'arrogance" des Républicains qui "paient des erreurs fondamentales" avec leur mauvais score au premier tour des législatives.

"J'avais été de ceux qui avaient alerté pour qu'au lendemain des élections présidentielles nous sachions tirer les leçons, sans arrogance, de cette élection. Malheureusement nous n'avons pas su le faire", a déclaré Christian Estrosi sur BFMTV.

"Je n'ai pas été entendu et je suis triste que nos députés en subissent les conséquences ce soir", a regretté le maire de Nice, ancien ministre de Nicolas Sarkozy.

"Regardez cette arrogance"

"Regardez cette arrogance, au soir du deuxième tour, on allait vouloir imposer nous-mêmes au président de la République, élu, un Premier ministre, une cohabitation? Les Français détestent ce type d'attitude, et ce type d'arrogance".

"Il faut savoir être modeste dans l'échec et avoir l'humilité nécessaire", a lancé Christian Estrosi. "Il est peut-être temps aujourd'hui d'avoir cette modestie et de se dire que face aux deux grands combats qui sont à gagner, qui sont la guerre contre le terrorisme, la guerre contre le chômage, il faut que nous nous inscrivions de manière positive et constructive, et pas de manière aussi négative et offensive que nous ne l'avons fait entre la présidentielle et ce premier tour des élections législatives", a conclu Christian Estrosi.

R.V. avec AFP