Edouard Philippe et Emmanuel Macron, le 30 octobre 2017. - Ludovic Marin - AFP
 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire