BFMTV

Philippot défend la fin de l'école gratuite pour les enfants étrangers pour sauver la Sécu

Florian Philippot ce jeudi soir sur BFMTV.

Florian Philippot ce jeudi soir sur BFMTV. - BFMTV

Florian Philippot a défendu la proposition de Marine Le Pen de supprimer la gratuité de l'accès à l'école pour les enfants de clandestins, sur le plateau de BFMTV. Pour le vice-président, cette mesure vise à sauver la "solidarité nationale".

Florian Philippot a répondu jeudi sur BFMTV à la polémique déclenchée par les derniers propos de Marine Le Pen. La présidente du Front national et candidate à la présidentielle a déclaré devant la presse vouloir mettre fin à la gratuité de l’accès à l’école pour les enfants d’étrangers en situation irrégulière et demander une contribution pour assurer la scolarité des enfants immigrés en situation régulière dont les parents n’ont pas d’activité professionnelle.

"François Fillon veut détruire la Sécurité sociale, nous on veut faire l'inverse"

Face à Olivier Truchot ce jeudi soir, le numéro deux du FN a affirmé que Marine Le Pen souhaitait simplement "l’application de la loi". Il a aussitôt développé son raisonnement: "Quand vous êtes en situation irrégulière vous n’avez qu’un droit: être reconduit à la frontière. Et ça tranche d’avoir quelqu’un qui dit la loi dans ces temps de laxisme généralisé."

Florian Philippot a voulu justifier cette mesure prônée par le Front national, à même selon lui de sauver la solidarité nationale:

"A force d’accueillir la terre entière en France, certains candidats, comme François Fillon, veulent détruire la Sécurité sociale parce qu’on n’a plus d’argent. Nous, on veut faire l’inverse. On veut garder la Sécurité sociale, la solidarité nationale mais restreindre l’accès aux services publics gratuits, en particulier aux immigrés en situation irrégulière."

R.V.