BFMTV

Christiane Taubira publie un livre contre la déchéance de nationalité

L'ex-ministre de la Justice a rédigé un essai en secret et dans l'urgence, avant de quitter le gouvernement, contre la déchéance de nationalité.

Christiane Taubira a rédigé cet essai dans le plus grand secret. Murmures à la jeunesse a été imprimé en Espagne et présenté dans les librairies comme un "livre sous X", dévoilait France 2 ce dimanche. L'ouvrage est mis en vente ce lundi... moins d'une semaine après son départ du ministère.

L'ex-ministre de la Justice explique dans cet essai d'une centaine de pages tiré à 40.000 exemplaires pourquoi elle est opposée à l'inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution. Elle consacre une vingtaine de pages à cette question.

"Il est des choses trop inflammables pour s'en approcher sans méfiance avec deux silex à la main. L'un des silex est cette déchéance de nationalité visant des Français de naissance binationaux, l'autre est la triste et possible capacité pour la cheffe d'un juteux négoce familial d'accéder au pouvoir suprême", écrit-elle en référence à la montée du Front national.

L'ancienne ministre expose des arguments connus: l'inefficacité de la mesure et sa portée symbolique.

"Que serait le monde si chaque pays expulsait ses nationaux de naissance considérés comme indésirables? Faut-il imaginer une terre-déchetterie où ils seraient regroupés", interroge Christiane Taubira.

Christiane Taubira explique sa position contre la déchéance de nationalité dans ce libvre
Christiane Taubira explique sa position contre la déchéance de nationalité dans ce libvre © BFMTV

Un livre rédigé dans la précipitation

Selon Le Monde, l'éditeur, Philippe Rey, a été contacté le 10 janvier, huit jours seulement avant que le bon à tirer soit donné. Toujours selon le site d'information, François Hollande aurait reçu un exemplaire le 22 janvier, cinq jour avant l'annonce de la démission de Christiane Taubira. La décision aurait été prise si vite que la quatrième de couverture est d'ailleurs erronée: l'auteure y est toujours présentée comme "ministre de la Justice".

Mais Christiane Taubira voulait vraisemblablement que l'ouvrage paraisse avant vendredi. L'Assemblée nationale doit commencer ce jour là l'examen de la réforme constitutionnelle où sera débattue la déchéance de nationalité.

Ce réquisitoire contre la déchéance de nationalité est le bienvenu dans les rangs des frondeurs. Interrogé par BFMTV, le député socialiste Christian Paul attend de ce livre "qu'il participe à ce débat absolument nécessaire".

"Le plaidoyer d'une femme d'Etat qui refuse une politique sans valeur peut être tout à fait déterminant dans la semaine qui vient", estime-t-il.

Dans le texte, l'ancienne ministre se garde néanmoins d'attaquer le président de la République et son Premier ministre. Selon Le Monde, elle rend même un "hommage appuyé" à François Hollande dans la postface.

A. D.