BFMTV

Nouveau groupe à l'Assemblée: Orphelin affirme avoir subi des "pressions"

Invité ce mercredi de BFMTV et RMC, le coprésident du nouveau groupe parlementaire Écologie Démocratie Solidarité a affirmé que certains de ses collègues ont été soumis à des pressions jusqu'à la dernière minute.

"On aurait dû partir un peu plus d'une vingtaine, on est 17, c'est déjà bien." Invité ce mercredi matin de BFMTV et RMC, au lendemain de la création officielle de son groupe parlementaire, le député ex-LaREM Matthieu Orphelin a détaillé sa feuille de route pour la suite de la législature.

Et l'élu de Maine-et-Loire, au passage, d'évoquer des "pressions" subies par ses collègues marcheurs jusqu'à la dernière minute de l'opération. Au final, ils ne sont que sept membres du groupe parlementaire LaREM à avoir sauté le pas. Un nombre cependant suffisant pour lui faire perdre, au moins temporairement, la majorité absolue.

"Oui, il y a eu des pressions. (...) Des coups de fil plus ou moins amicaux, des promesses de fonctions ou de tâches à venir, (...) ou on leur expliquait comme quoi ça allait pouvoir desservir le pays si jamais ce groupe se créait", a-t-il développé. 

"Rebondissements jusqu'à tard"

Matthieu Orphelin assure toutefois que "là n'est pas l'essentiel". Au départ pourtant, la plateforme intitulée "Le jour d'après", qui a servi de base de lancement au processus de création du groupe Écologie Démocratie Solidarité (EDS) à l'Assemblée nationale, a réuni 60 parlementaires.

De jour en jour, les rumeurs de renonciation d'untel ou unetelle à quitter le groupe La République en marche se sont accumulées. Dans la nuit de lundi à mardi, l'effectif d'EDS est passé de 19 à 17, deux députées étant finalement restées au camp de base. 

Coprésident du groupe avec l'ex-LaREM Paula Forteza, Matthieu Orphelin assure que "d'autres" rejoindront EDS à terme. 

"C'était une forte pression de monter ce groupe. On a hésité jusqu'au dernier moment, il y a eu des rebondissements jusqu'à tard dans la nuit de lundi soir", assure-t-il. 
Jules Pecnard