BFMTV

Des menus végétariens obligatoires dans les cantines?

Derrière Yves Jégo, plusieurs parlementaires proposent que le menu végétarien soit obligatoirement proposé dans les cantines scolaires.

Remplacer la viande par des oeufs, du tofu, ou des légumes riches en protéines et faire en sorte que les menus végétariens soient systématiquement proposés dans les cantines scolaires, telle est l'ambition de plusieurs parlementaires français. Yves Jégo, député UDI de Seine-et-Marne, Chantal Jouanno, sénatrice de Paris, Cécile Duflot, députée EELV de Paris, Laurence Abeille, députée EELV du Val-de-Marne, et le député Les Républicains Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine, ont présenté une proposition de loi en ce sens ce jeudi.

Souhaitant que des députés d'autres groupes le rejoignent, Yves Jégo s'est félicité de ce "moment de consensus" sur le menu végétarien où "chacun a peut-être sa porte d'entrée: combat de protection des animaux, de défense de l'environnement" ou encore de "laïcité positive".

Le menu végétarien est une alternative aux interdits alimentaires religieux, aux allergies, et pourrait être généralisé sous peu. Pour la députée EELV Laurence Abeille, "cette proposition a le mérite de simplifier les choses" et permet "une consommation beaucoup moins importante de viande et de poisson", comme elle l'a expliqué à BFMTV.

Selon Cécile Duflot, ce texte doit permettre d'amener de "l'apaisement dans un débat qui s'est caricaturé".

Une solution mise en place dans plusieurs villes

Ce menu alternatif serait obligatoire dans les restaurants scolaires servant plus de 80 couverts par jour, à partir de septembre 2018, selon sa proposition.

Les apports journaliers recommandés (AJR) seraient respectés et surveillés par des diététiciens pour éviter tout risque de carence. "En principe, un menu végétarien tel qu'il sera étudié dans ces conditions là ne présentera pas de carence ou de manquement aux besoins nutritionnels des enfants scolarisés", rassure la diététicienne Corinne Peirano.

Strasbourg, Toulouse, Perpignan ou Lyon ont déjà franchi le cap et proposent un menu végétarien dans leurs cantines. Il est choisi par environ un tiers des enfants.

"Un droit élémentaire"

Le menu végétarien à l'école est "un droit élémentaire", selon Aymeric Caron qui était présent à l'Assemblée. "De plus en plus de Français font le choix de ne pas manger de viande, ils faut les écouter", estime celui qui avait signé un appel sur ce sujet dans le journal Le Monde en mars dernier.

A. D. avec A.-S. W, R. D. et F. M.