BFMTV

Baisse de l'indemnité des députés: Jacob s'y oppose, pas Accoyer

BFMTV

Le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, s'est opposé mardi à la diminution de 10% de l'indemnité pour frais de mandat parlementaire annoncée par le président PS de l'Assemblée Claude Bartolone, que soutient en revanche son prédécesseur UMP Bernard Accoyer.

"Propos démagogiques"

"Je pense qu'on ne fait pas avancer la démocratie en diminuant les moyens des parlementaires", a déclaré Christian Jacob lors de son point-presse hebdomadaire. "J'ai toujours été opposé à quelque diminution que ce soit. Je vois bien l'intérêt des propos démagogiques sur le sujet mais je m'y suis toujours opposé", a-t-il insisté.

Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) a annoncé mardi la baisse de 10% du montant de l'indemnité pour frais de mandat (IRFM) que touchent les députés, soit une baisse d'environ 640 euros par mois, ainsi que le gel du budget de l'Assemblée pour 5 ans.

Son prédécesseur UMP Bernard Accoyer (2007-2012) a soutenu cette baisse de l'IRFM, dans la mesure où son produit "sera affecté aux moyens mis à disposition pour rémunérer les collaborateurs. C'était déjà ce que faisaient pas mal de parlementaires".