BFMTV

NKM: le pape est "allé un peu vite en besogne" sur la théorie du genre

La candidate à la primaire de la droite, Nathalie Kosciusko-Morizet

La candidate à la primaire de la droite, Nathalie Kosciusko-Morizet - -

Le pape est "allé un peu vite en besogne" sur la théorie du genre dans les manuels scolaires français, c'est ce qu'a déclaré la candidate à la primaire de la droite, Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée ce matin sur Europe 1. 

Dans l'avion qui le ramenait à Rome ce dimanche, le pape a accusé les manuels scolaires français de propager un "sournois endoctrinement de la théorie du genre". Devant les journalistes, le pontife se base sur une anecdote rapportée par un père de famille français: interrogé lors d'un repas de famille sur ce qu'il voulait faire plus tard, le petit garçon aurait répondu "être une fille". "Le père s'est alors rendu compte que dans les livres des collèges, la 'théorie du genre' continuait à être enseignée, alors que c'est contre les choses naturelles", a déclaré le pape.

Pour NKM, Jorge Bergoglio est "allé un peu vite en besogne": 

Moi les manuels scolaires je les regarde de près, j'ai deux petits garçons de 11 et 7 ans, les débats et les polémiques sur le théorie du genre, il y en a déjà eu", continue la candidate. 

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a regardé les manuels "de près" ajoute ne jamais rien avoir "trouvé qui ressemble à la théorie du genre et on ne m'a jamais rien rapporté à l'entourage à l'école qui puisse être, donc là j'ai l'impression qu'il va un peu vite". 

M.H.